Parler avec son chien : étrange ? Vraiment ? / Talking with your dog: strange? Really ?

Parler à son chien est un comportement très courant chacun le sait. En effet, qui n’a jamais entendu une vieille femme s’adresser à son toutou dans l’autobus ? Ou surprendre son voisin dans son jardin très occupé à discuter avec son berger allemand.

Talking to your dog is a very common behavior everyone knows. Who hasn’t heard an old woman speak to her doggie on the bus? Or surprise his neighbor in his very busy garden to chat with his German shepherd.

Si cette attitude est très courante cela ne l’empêche pas d’être le plus souvent perçue comme honteuse et ridicule. C’est cette pudeur qui pousse bon nombre de maîtres à réserver leurs discussions avec leurs animaux à l’abri des regards indiscrets, protégés de ceux qui pourraient les critiquer. D’autres encore préféreront le silence à ces discussions étranges, se chargeant eux-mêmes de se juger avant que qui que ce soit ne puisse les devancer.

Triste réalité, quand on sait que s’adresser quotidiennement à son animal permet une éducation plus facile et plus rapide. D’après une étude du docteur Nicholas Epley, ce serait même une preuve d’intelligence.

 If this attitude is very common this doesn’t prevent it from being most often seen as shameful and ridiculous. It’s this modesty that causes many masters to reserve their discussions with their animals away from prying eyes, protected from those who might criticize them. Still others will prefer silence over these strange discussions, taking on the responsibility of judging each other before anyone can anticipate them.

 

Sad reality, when you know that talking to your pet daily allows easier and faster education. According to a study by Dr. Nicholas Epley, it would even be a proof of intelligence.

Pourquoi leur parler 

Le langage parlé est le principal moyen de communication que les humains utilisent. Il est riche en symboles et nous permet d’exprimer nos émotions, nos opinions. Une fois que nous avons appris à parler c’est pour ne plus jamais nous arrêter. Cela devient vite un réflexe si bien que nous oublions souvent qu’il existe d’autres manières de communiquer. Le corps par exemple est un très bon moyen pour parler en silence. Une posture particulière, un geste, un regard permet de transmettre toute l’intensité d’une émotion. Chez les animaux c’est le corps qui est le plus utilisé pour communiquer. Même s’ils s’expriment eux aussi avec leur voix, leur vocabulaire est beaucoup plus restreint. Un cri pour exprimer la joie et l’excitation, un autre pour mettre en garde…. Il n’existe pas autant de nuances que dans la langue humaine.

L’Homme et l’animal ne s’expriment donc pas de la même façon. Nous avons un rapport au langage parlé qui est inconnu des animaux. C’est pourtant ainsi que nous avons l’habitude de nous exprimer depuis notre plus jeune âge. Comme un chien s’exprimera en aboyant ou en bougeant ses oreilles nous devons nous aussi utiliser notre propre mode de communication : la parole.

En leur parlant chaque jour, nous les habituons à notre mode de communication. L’animal va s’y accoutumer et apprendre à décrypter nos intentions dans nos intonations, le ton de notre voix, la longueur de nos phrases, tout comme nous tenterons de comprendre un type d’aboiement ou une position de la queue de notre animal pour mieux le comprendre. Chacun s’ouvre au monde de l’autre et tente de percer les mystères d’une communication qui lui est inconnue. C’est là toute la magie d’une relation, humaine comme animale : chacun doit apprendre à sortir de sa zone de confort pour apprendre de l’autre, c’est un voyage fabuleux que vous comme votre chien serez ravis d’entreprendre. Les chiens adorent apprendre, cela leur permet de réveiller leur intelligence et de les maintenir concentrés. C’est là l’un des avantages de parler régulièrement à votre chien tout le long de sa vie : vous maintiendrez ainsi sa concentration en le sollicitant de la sorte et vous garderez un animal vif d’esprit et réceptif malgré les années qui s’écoulent.

Un chien à qui vous parlez prendra l’habitude de vous scruter régulièrement des yeux comme pour lire votre âme et mieux vous comprendre. Dans chacune de vos paroles il tentera de saisir un mot, une intonation qu’il connaît bien.

Why talk to them

Spoken language is the main means of communication that humans use. He is rich in symbols and allows us to express our emotions, our opinions. Once we have learned to speak it is to never stop again. This quickly becomes a reflex so that we often forget that there are other ways to communicate. The body for example is a very good way to speak in silence. A particular posture, a gesture, a look can transmit all the intensity of an emotion. In animals, it’s the body that’s most used to communicate. Even if they speak with their voice, their vocabulary is much more limited. A cry to express joy and excitement, another to warn …. There are not as many nuances as in the human language.

Man and animal don’t express themselves in the same way. We have a relationship to spoken language that’s unknown to animals. Yet this is how we used to express ourselves from an early age. As a dog will express himself by barking or moving his ears we must also use our own mode of communication: speech.

By talking to them every day, we get used to our mode of communication. The animal will become accustomed to it and learn to decrypt our intentions in our intonations, the tone of our voice, the length of our sentences, just as we will try to understand a type of bark or a position of the tail of our animal to better understand it. Each opens to the world of the other and tries to unravel the mysteries of a communication that’s unknown to him. This is all the magic of a relationship, human and animal: everyone must learn to get out of their comfort zone to learn from each other, it’s a fabulous trip that you as your dog will be delighted to undertake. Dogs love to learn, it allows them to awaken their intelligence and keep them focused. This is one of the advantages of talking to your dog regularly throughout his life: you will maintain his concentration by soliciting him in this way and you will keep a lively and receptive animal despite the years that it takes. flow.

A dog you talk to will get into the habit of regularly looking at you as if to read your soul and understand you better. In each of your words he will try to catch a word, an intonation he knows well.

Parler a son chien mais pour dire quoi

Les sujets de conversation pour parler avec votre chien ne manquent pas. Quelques règles doivent cependant être respectées : lorsque vous vous adressez à votre chien n’oubliez pas de le regarder et de l’appeler par son prénom pour qu’il sache que c’est à lui que vous parlez. Lorsqu’il vous regarde avec attention, vous pouvez lui parler. Evitez les longs discours qui perdront votre chien et parlez-lui de choses qui l’intéressent ou du moins le concernent !

Vous pouvez par exemple lui dire « Viens Buck je vais te donner un peu d’eau » ou « On va en balade Buck ? » ou encore « Nous allons partir en voiture bientôt, tu veux bien monter dans la voiture Buck ? » … etc

Au début votre chien ne comprendra pas vos mots, il faut être indulgent, la langue canine est très éloignée de la nôtre ! Considérez-le comme en apprentissage et soyez confiant sur ses progrès futurs, vous serez surpris de voir à quel point il apprend vite.

Pour l’aider dans son apprentissage guidez-le en utilisant des intonations particulières. Cela maintiendra son intention dans un premier temps et l’aidera à mieux assimiler les mots. En effet, les chiens sont plus attentifs à nos intonations qu’aux mots que nous employons. Préférez les sons aigus aux sons graves, qui sont mieux perçus par nos compagnons à quatre pattes.

Petit à petit votre chien fera des liens entre vos mots et la situation qui s’en suit. Par exemple il aura compris que « balade » signifiera sa promenade quotidienne et dès qu’il l’interceptera dans une de vos phrases il courra chercher sa laisse (pour les mieux éduqués) ou se poster devant la porte (pour les plus pressés). Je ne vous cache pas qu’il y aura parfois des quiproquos par exemple si vous discutez avec un ami et lui dîtes « C’est vrai que c’était sympa cette balade hier ». Dans ces moments il faut simplement informer votre animal que vous ne vous adressez pas à lui en ajoutant« Non Buck, non, ce n’était pas à toi que je parlais » votre chien comprendra vite que la balade n’est malheureusement pas prévue pour de suite et se calmera.

En vous adressant au quotidien à votre chien, celui-ci va apprendre de lui-même de nouveaux mots et enrichir son vocabulaire. Il sera fier que vous lui fassiez confiance. Les chiens adorent qu’on leur montre de l’intérêt et leur adresser la parole est une grande marque de reconnaissance.

Demandez à votre chien de ramener le bâton plutôt que de le laisser s’enfuir avec, de vous aider à retrouver vos clefs perdues ou encore de ranger ses jouets éparpillés dans la maison. Votre chien peut comprendre tout cela, il suffit de lui faire confiance et vous verrez que les résultats peuvent être spectaculaires. Mais comment expliquer un tel phénomène ? Les animaux peuvent-ils comprendre nos paroles?

Talking to his dog but to say what

The conversation topics for talking with your dog are not lacking. Some rules must however be respected: when you address your dog don’t forget to look at him and to call him by his first name so that it knows to him that you speak. When he looks at you carefully, you can talk to him. Avoid long speeches that will lose your dog and talk to him about things that interest him or at least concern him !

For example, you can say « Come Buck, I’m going to give you some water » or « Are we going for a ride ? » « Or » We are going to drive soon, you want to ride in the car Buck ?  » … ect

At first your dog won’t understand your words, you must be indulgent, the dog tongue is very far from ours! Consider him as an apprentice and be confident about his future progress, you’ll be surprised at how fast he learns.

To help him in his learning guide him by using special intonations. This will maintain his intention at first and help him to better assimilate the words. Indeed, dogs are more attentive to our intonations than words we use. Prefer high-pitched sounds to bass sounds, which are better perceived by our four-legged companions.

Little by little your dog will make links between your words and the situation that follows. For example he will have understood that « stroll » will mean his daily walk and as soon as he intercepts it in one of your sentences he will run to get his leash (for the best educated) or to stand in front of the door (for those in a hurry). I don’t hide you that sometimes there will be misunderstandings for example if you discuss with a friend and he said « It’s true that it was nice this ride yesterday ». In these moments it’s simply necessary to inform your animal that you do not address him by adding « No Buck, no, it wasn’t yours that I spoke » your dog will quickly understand that the ride is unfortunately not planned for immediately and calm down.

By addressing your dog every day, he will learn new words himself and enrich his vocabulary. He will be proud that you trust him. Dogs love being shown interest and talking to them is a great thank you.

Ask your dog to bring back the stick instead of letting it run away with it, to help you find your lost keys or to tidy up his toys scattered around the house. Your dog can understand all this, just trust him and you will see that the results can be spectacular. But how to explain such a phenomenon ? Can animals understand our words ?

La parole, de l’énergie libérée

Les animaux sont extrêmement sensibles aux énergies que nous dégageons. Ils les perçoivent instantanément et s’en imprègnent. Si vous rentrez à la maison, exténué et en colère, votre chien le percevra de la même manière qu’il sentira si vous êtes joyeux et plein d’enthousiasme.

En fonction de ce que l’animal perçoit son comportement en sera affecté. Par exemple si vous êtes soucieux votre chien viendra probablement se coller contre vous pour vous rassurer. Si vous êtes d’humeur joyeuse il y a de fortes chances pour que celui-ci en profite pour vous proposer de jouer à la balle.

Ainsi, toute l’énergie que nous libérons inconsciemment influence le comportement de nos animaux. Or, les mots que nous prononçons sont porteurs d’une vibration particulière.

Un « je t’aime » ne dégage pas la même énergie qu’un « je te hais » et cela, un animal le perçoit. C’est l’énergie libérée par nos paroles qui est interceptée par l’animal.

Ce n’est donc pas la phrase en elle-même qui est comprise par votre chien quand vous lui parlez. Ce qui va le faire réagir c’est l’énergie qu’il va percevoir dans votre phrase. Ainsi si vous lui dites « je suis inquiet j’ai perdu mes clefs, il faut vite que je les retrouve cherche-les ». Votre chien va comprendre l’urgence de la situation, votre inquiétude. S’il connaît le mot clef il fera le lien et ira immédiatement les chercher. C’est ainsi que la magie opère et que nos animaux semblent si bien nous comprendre. En réalité ils ne comprennent pas notre langue. Ils ne la décodent pas mot à mot comme nous le ferions pour comprendre une langue étrangère. Ils fonctionnent uniquement par association, en se basant sur la vibration ressentie. C’est pour cela qu’il est inutile de chercher à mentir à un animal. Si vous dites par exemple « je n’ai pas du tout peur des gros chiens » à un dogue allemand pour vous donner du courage parce que la réalité est toute autre, celui-ci accordera uniquement de l’importance à l’émotion qui se dégage de vous, dans le cas présent il s’agit de la peur.

Les animaux sont très intuitifs c’est leur façon de décoder tout langage et c’est en fin de compte un grand avantage car l’intuition est universelle. Elle peut décoder de l’anglais en passant par le suédois et le français. L’émotion n’a pas de nationalité.

Mais si les animaux sont plus sensibles à l’énergie que nous dégageons qu’aux simples mots que nous prononçons pourquoi alors nous adresser à eux par la parole ? Pourquoi ne pas communiquer uniquement avec nos animaux par la pensée ?

IMG_0500

Speech, liberated energy

Animals are extremely sensitive to the energies we release. They perceive them instantly and impregnate themselves. If you come home, exhausted and angry, your dog will perceive it in the same way that it will feel if you are happy and full of enthusiasm.

Depending on what the animal perceives its behavior will be affected. For example if you are worried your dog will probably stick against you to reassure you. If you are in a happy mood, there is a good chance that he will take the opportunity to play ball.

Thus, all the energy we release unconsciously influences the behavior of our animals. Now, the words we utter carry a particular vibration.

A « I love you » doesn’t emit the same energy as a « I hate you » and that, an animal perceives it. It’s the energy released by our words that’s intercepted by the animal.

It isn’t the sentence itself that is understood by your dog when you speak to him. What will make him react is the energy he will perceive in your sentence. So if you tell him « I’m worried I lost my keys, I have to find them quickly ». Your dog will understand the urgency of the situation, your concern. If he knows the key word he will make the link and go immediately to get them. This is how magic works and our animals seem to understand us so well. In reality they don’t understand our language. They don’t decode it word for word as we would to understand a foreign language. They work only by association, based on the vibration felt. This is why it’s useless to try to lie to an animal. If you say for example « I don’t have any fear of big dogs » to a German mastiff to give you courage because the reality is different, it will only give importance to the emotion that is get out of you, in this case it’s about fear.

Animals are very intuitive, it’s their way of decoding any language and it’s ultimately a big advantage because intuition is universal. She can decode from English to Swedish and French. Emotion has no nationality.

But if animals are more sensitive to the energy we release than to the simple words we utter why then speak to them by word ? Why not communicate only with our animals by thought ?

Le pouvoir des mots

Les mots que nous prononçons ne servent pas uniquement à transmettre des informations. Ils ont un autre rôle, plus puissant et profond qu’être un simple mode de communication. Prenons le journal intime par exemple : cette drôle d’invention humaine qui consiste à mettre des mots sur chaque journée, chaque épreuve de la vie afin de s’en libérer.

Car oui, les mots libèrent chaque psychologue le sait. La parole est le premier pas vers la transformation. Il y a cette magie dans le langage humain qui fait qu’un simple mot prononcé permet de se libérer.

Prenons maintenant un exemple concret :

Votre chien se trouve au fond du jardin, bien installé dans l’herbe verte alors que vous devez partir travailler. D’un naturel prudent vous ne préférez pas le laisser seul dehors par peur qu’il ne s’enfuie en creusant un trou sous la clôture pour rejoindre le chien du voisin.

Vous l’appelez donc pour le faire rentrer dans le garage. Mais celui-ci fait la sourde oreille et refuse de bouger, préférant humer les parfums que le vent fait tourbillonner. La truffe au vent, il n’en fait qu’à sa tête et reste immobile.

La colère vous prend, vous qui n’avez pas le temps d’attendre que votre chien daigne accepter votre requête. Trois solutions se présentent alors à vous :

La première : Capituler et laisser votre chien gagner en le laissant sur la pelouse et partir à votre travail avec la frustration de ne pas avoir été entendu.

La seconde : Laisser parler votre colère et vous énerver sur votre chien en le grondant, en prenant la grosse voix et lui disant qu’il est vraiment insupportable parce que vous allez avoir une longue journée et que grâce à lui, elle commence déjà très mal.

Soyez certains que si vous choisissez cette solution, vous en serez peut-être soulagé dans un premier temps mais votre chien se braquera encore davantage en sentant votre colère. Il se repliera sur lui-même, l’air craintif et il sera impossible de le faire bouger.

Il s’offre néanmoins à vous une troisième solution, celle des mots.

Elle vous demandera pas beaucoup plus de temps ne vous inquiétez pas. Il vous faudra simplement ouvrir votre cœur et être sincère envers vous-même et vos émotions.

Placez-vous à côté de votre chien, accroupissez-vous pour vous mettre à son niveau et regardez-le. Prononcez son nom pour qu’il sache que vous vous adressez à lui.

Et expliquez calmement la situation :

« Tu sais Buck ce n’est pas contre toi, je vois que tu es bien installé, mais je dois aller travailler et je ne peux pas te laisser dehors parce que je préfère te savoir en sécurité. Tu comprends ? C’est vraiment important. S’il te plait tu veux bien faire ça pour moi ? »

Si vous avez mis tout votre cœur dans ces mots, vous serez surpris de voir votre chien se lever calmement et se diriger vers la porte du garage. Pourquoi ? Parce qu’en lui parlant ainsi, en exprimant vos besoins vous avez transformé la vibration qui s’émanait de vous quelques minutes auparavant. Et c’est à cela que votre chien vient de répondre.

Peut-être refusait-il d’écouter au premier abord parce qu’il sentait votre précipitation et que cela l’inquiétait. Peut-être était-il tout simplement trop bien installé pour vouloir y prêter attention. Mais en venant auprès de lui et en vous exprimant ainsi vous dégagez une toute autre énergie : celle de l’amour et de la sincérité. Aucun être vivant ne saurait y être insensible. Essayez et vous serez surpris. La seule difficulté de cette méthode réside dans le fait qu’il vous faut être absolument sincère et présent dans vos paroles.

Si vous pensez à autre chose en parlant à votre animal, ou si vous êtes davantage pris par votre peur d’arriver en retard au travail, votre chien le sentira et votre demande ne sera pas entendue. Car l’émotion que vous transmettrez sera brouillée, entachée d’angoisse.

Cette méthode demande aussi d’avoir une confiance inébranlable en son animal.

Au départ nous pouvons nous sentir un peu ridicule en parlant ainsi à notre chien, nous pouvons nous juger nous-même, nous dire que jamais cela ne fonctionnera.

Si cela vous arrive ne vous inquiétez pas, c’est le cas de beaucoup de personnes. Soyez persévérant, gardez confiance et continuez de parler régulièrement à votre animal.

En fin de compte, les chiens sont nos plus grands maîtres, ils sont de véritables baromètres à humeur, à chaque instant ils sondent notre cœur. Si nous observons leur comportement vis-à-vis de nous-même et que nous travaillons sur nous, nous verrons la situation changer instantanément. Ils nous donnent la fabuleuse opportunité de nous rendre honnête envers nous-même, authentique et aimant. Alors la prochaine fois que votre chien refuse de répondre à un ordre qu’il connaît bien ne désespérez pas. Ouvrez votre cœur et parlez-lui.

The power of words

The words we utter are not only used to convey information. They have another role, more powerful and profound than being a simple mode of communication. Take the diary for example: this strange human invention that consists of putting words on each day, each test of life to free oneself.

Because yes, the words free each psychologist knows. Speech is the first step towards transformation. There is this magic in human language that makes a simple spoken word free.

Let’s take a concrete example:

Your dog is at the bottom of the garden, well settled in the green grass while you have to go to work. Carefully natural you don’t want to leave him alone outside for fear that he will escape by digging a hole under the fence to join the neighbor’s dog.

So you call him to get him into the garage. But this one turns a deaf ear and refuses to move, preferring to smell the perfumes that the wind makes swirl. The truffle in the wind, it’s at its head and remains motionless.

Anger takes you, you who don’t have time to wait for your dog to accept your request. Three solutions then come to you:

First: Capitulate and let your dog win by leaving him on the lawn and leaving to work with the frustration of not being heard.

The second: Let your anger speak and annoy your dog by scolding him, taking the big voice and telling him that he’s really unbearable because you are going to have a long day and that thanks to him, she’s already starting very badly .

Be certain that if you choose this solution, you may be relieved at first but your dog will steer even more by feeling your anger. He will fall back on himself, looking fearful and it will be impossible to move him.

Nevertheless, he offers you a third solution, that of words.

It won’t take you much time don’t worry, you won’t be late for your work. You just have to open your heart and be sincere to yourself and your emotions.

Stand next to your dog, crouch down to your level and watch him. Say his name so he knows you’re talking to him.

And calmly explain the situation:

« You know Buck it’isn’t against you, I see you’re well settled, but I have to go to work and I cannot leave you out because I prefer to know you safe. You understand ? It’s really important. Please do you want to do this for me?  »

If you put your heart in these words, you will be surprised to see your dog get up calmly and head for the garage door. Why ? Because by speaking to him in this way, by expressing your needs, you have transformed the vibration that emanated from you a few minutes ago. And that’s what your dog has just answered.

Maybe he refused to listen at first because he felt your precipitation and that worried him. Maybe he was just too well placed to want to pay attention. But coming to him and expressing yourself in this way, you release a whole other energy: that of love and sincerity. No living being can be insensitive to it. Try and you will be surprised. The only difficulty with this method lies in the fact that you have to be absolutely sincere and present in your words.

If you think of something else when talking to your pet, or if you are more afraid of being late for work, your dog will feel it and your request won’t be heard. Because the emotion that you transmit will be blurred, tainted with anguish.

This method also requires to have an unshakable confidence in his animal.

At first, we can feel a little silly talking to our dog so we can judge ourselves, tell us that it will never work.

If this happens to you don’t worry, this is the case of many people. Be persistent, keep your confidence and keep talking to your pet regularly.

In the end, dogs are our greatest masters, they are true barometers to mood, every moment they sound our heart. If we observe their behavior vis-à-vis ourselves and we work on us, we will see the situation change instantly. They give us the fabulous opportunity to make ourselves honest, genuine and loving. So the next time your dog refuses to answer an order he knows well do not despair. Open your heart and talk to him.

N’ayez plus honte d’adresser la parole à votre chien.

C’est un comportement que beaucoup de personnes adoptent intuitivement sans savoir à quel point il est bénéfique pour l’animal comme pour l’humain. En agissant ainsi vous renforcerez considérablement votre relation, vous ferez de votre chien un animal attentif, qui apprendra plus facilement. Et d’après une étude du docteur Nicholas Epley professeur en sciences comportementales à l’Université de Chicago, aux États-Unis, ce serait même une preuve d’intelligence.

D’ailleurs, cela marche aussi avec les objets, et même les plantes. Enfant, nous donnions des noms à nos jouets et nous leur parlions. Adulte, ce processus est toujours là. On appelle ça l’anthropomorphisation. Notre cerveau est programmé pour percevoir les esprits.

Nicholas Epley, au quotidien Quartz  :

« Reconnaître l’esprit d’un autre être humain implique les mêmes processus psychologiques que la reconnaissance d’un esprit chez d’autres animaux, ou même un gadget. C’est un reflet de la plus grande capacité de notre cerveau plutôt qu’un signe de notre stupidité. »

Selon lui, lorsque vous parlez à votre animal, vous faites preuve d’humanité, d’ouverture d’esprit et d’intelligence. C’est également un signe de votre sociabilité, puisque vous cherchez à décoder votre animal.

Plus de raison d’avoir honte, donc ! Les adultes qui anthropomorphisent les objets et les animaux seraient juste plus intelligents que les autres.

Don’t be ashamed to speak to your dog.

It’s a behavior that many people adopt intuitively without knowing how beneficial it’s for the animal as for the human. By doing so you will significantly strengthen your relationship, you will make your dog an attentive animal, who will learn more easily. And according to a study by Dr. Nicholas Epley, Professor of Behavioral Science at the University of Chicago in the United States, it would even be a test of intelligence.

Besides, it also works with objects, and even plants. As a child, we gave names to our toys and we talked to them. Adult, this process is still there. This is called anthropomorphization. Our brain is programmed to perceive the spirits.

Nicholas Epley, in Quartz:

« Recognizing the spirit of another human being involves the same psychological processes as recognizing a spirit in other animals, or even a gadget. It’s a reflection of the greater capacity of our brain rather than a sign of our stupidity. « 

According to him, when you talk to your pet, you are showing humanity, open-mindedness and intelligence. It’s also a sign of your sociability, since you are looking to decode your animal.

No more reason to be ashamed, therefore! Adults who anthropomorphize objects and animals would be just smarter than others.

Source : www.guide-du-chien.com ; www.positivr.fr

Publicités
missproutprout

4 réflexions au sujet de « Parler avec son chien : étrange ? Vraiment ? / Talking with your dog: strange? Really ? »

  1. Je n’ai jamais eu des sentiments de honte à parler avec Eliot.
    C’Est une habitude .
    Les chiens comprennent tous,
    😘

Les commentaires sont fermés.