Tod’s signe une collection pleine de chien / Tod’s signs a collection full of dog

Tod’s a peut-être confié à la supermodel Gigi Hadid le soin d’ouvrir son dernier défilé, mais l’élément qui a assurément suscité le plus de réactions de la part de l’audience est sans doute ce qu’elle tenait au creux des bras : non pas un sac, mais un petit bouledogue français ! Son look méritait lui aussi l’attention du public : un manteau en peau retournée à motif intarsia orné d’une image d’étalon dans des teintes automnales d’ocre, terre et écru.

Tod’s may have entrusted supermodel Gigi Hadid to open her last show, but the element that has certainly elicited the most reactions from the audience is probably what she had in the arm: not a bag, but a little French bulldog! His look also deserved the attention of the public: an intarsia-studded coat with a stallion image in autumn hues of ocher, earth and ecru.

Parmi les nouvelles recrues de Tod’s, on trouvait aussi un petit bichon lové dans les bras d’une mannequin en coupe-vent en cuir souple ou un chiot Cavalier King Charles dans les bras d’une modèle en trench en cuir gaufré. Aucun élevage ou salon canin n’aurait pu rivaliser.

La collection était aussi réussie que le défilé : des vestes d’aviateur en peau retournée, des manteaux militaires en cuir brut ciré couleur prune et de superbes vestes de ski en cuir écru. Et de nombreuses versions revisitées des mocassins typiques de la marque, sa signature par excellence.

Cette passion pour les canidés se devinait déjà dans la dernière campagne de publicité de la marque avec Kendall Jenner, où elle portait un chiot Corgi aux côtés des 18 nouveaux tote bags de la marque. Une vidéo diffusée avant le défilé sur des écrans géants du centre d’art PAC de Milan la montrait avec un bouledogue français, vêtue d’un top en cuir naturel, d’un jean blanc et de mocassins beiges.

Après une année difficile, Tod’s semble finalement reprendre du poil de la bête et le nouveau directeur général du groupe, Umberto Macchi di Cellere, était assis au premier rang du défilé. La prochaine étape pour la marque sera le développement de pop-up dans son réseau de boutiques existant, comme ce nouveau corner temporaire sur le thème du bord de mer au sein de son flagship milanais.

Trop souvent, la volonté de faire de Tod’s une marque centrée sur le cuir a conduit à des collections plutôt guindées, mais cela n’a pas été le cas de ce défilé. Après que les mannequins ont salué et posé sur les gradins à l’entrée de l’espace, aucun designer n’est cependant venu faire sa révérence devant le public. Celui qui a designé cette collection méritait toutefois des applaudissements.

defile tods

Among the new recruits Tod’s, there was also a small bichon coiled in the arms of a mannequin windbreaker in soft leather or a Cavalier King Charles puppy in the arms of a model in embossed leather trench. No breeding or dog show could compete.

The collection was as successful as the parade: skinned aviator jackets, plum-colored raw leather military coats, and stunning ecru leather ski jackets. And many revisited versions of the moccasins typical of the brand, its signature par excellence.

This passion for canines could already be seen in the brand’s latest advertising campaign with Kendall Jenner, where she wore a Corgi puppy alongside the brand’s 18 new tote bags. A video broadcast before the parade on giant screens at the PAC Art Center in Milan showed it with a French bulldog, dressed in a natural leather top, white jeans and beige loafers.

After a difficult year, Tod’s finally seems to be gaining momentum and the group’s new general manager, Umberto Macchi di Cellere, was sitting in the front row of the show. The next step for the brand will be the development of pop-up in its existing network of shops, such as this new temporary corner on the theme of the seaside within its flagship Milan.

Too often, the desire to make Tod’s a brand focused on leather has led to collections rather stilted, but this wasn’t the case of this parade. After the models greeted and posed on the stands at the entrance to the space, no designer has come to bow to the public. The one who designed this collection, however, deserved applause.

By Godfrey Deeny
Translated by Clémentine Martin & Missproutprout
All rights of reproduction and representation reserved.
© 2018 FashionNetwork.com

 

Publicités
missproutprout