Le syndrome vestibulaire chez le chien / Vestibular syndrome in dogs

Une tête penchée, des pertes d’équilibre, des vomissements…le syndrome vestibulaire se manifeste par des symptômes impressionnants qui peuvent faire penser à un Accident Vasculaire cérébral. Cet article va vous aider à mieux comprendre cette maladie qui touche l’oreille interne.

A leaning head, loss of balance, vomiting … vestibular syndrome is manifested by impressive symptoms that can be reminiscent of a cerebrovascular accident. This article will help you better understand this disease that affects the inner ear.

Un peu d’anatomie de l’oreille interne pour bien comprendre le syndrome vestibulaire.

Chez le chien, l’oreille est divisée en trois parties :

– l’oreille externe,
– l’oreille moyenne,
– Et l’oreille interne.

C’est au sein de l’oreille interne qu’on retrouve :

– Le système cochléaire chargé de transformer les sons en influx nerveux transmissibles et interprétables par le cerveau.

– Le système vestibulaire lui, n’intervient pas du tout dans l’audition, mais dans le sens de l’équilibre du corps tout entier. Ce système a à la fois :

• Un rôle sensitif dans le sens où il participe à perception de la position du corps dans l’espace et des mouvements qu’il subit,
• et un rôle moteur car il permet d’adapter la position du corps en fonction des informations perçues en jouant sur le tonus musculaire et d’ajuster les mouvements oculaires.

Pour ce faire, le système vestibulaire est anatomiquement constitué de deux parties :

– Des récepteurs sensoriels positionnés dans l’oreille interne, et précisément dans le labyrinthe membraneux de l’oreille interne, d’où part le nerf vestibulaire. C’est la composante périphérique du système vestibulaire.

– D’une composante centrale, dans le tronc cérébral, capable de recueillir et d’analyser les informations nerveuses transmises via le nerf vestibulaire.
En cas d’atteinte du système vestibulaire, l’une ou l’autre de ces deux composantes peuvent être touchées entraînant toute une série de symptômes connus sous le nom de syndrome vestibulaire.

Vestibular syndrome in dogs

A leaning head, loss of balance, vomiting … vestibular syndrome is manifested by impressive symptoms that can be reminiscent of a cerebrovascular accident. This article will help you better understand this disease that affects the inner ear.

A little anatomy of the inner ear to understand the vestibular syndrome.

In dogs, the ear is divided into three parts:

– the outer ear,
– the middle ear,
– And the inner ear.

It’s within the inner ear that we find:

– The cochlear system responsible for transforming sounds into nerve impulses that can be transmitted and interpreted by the brain.

– The vestibular system doesn’t intervene at all in the hearing, but in the sense of the balance of the whole body. This system has both:

• A sensory role in the sense that it participates in perception of the position of the body in space and the movements it undergoes,
• and a driving role because it allows to adapt the position of the body according to the information perceived by playing on the muscle tone and to adjust the eye movements.

To do this, the vestibular system is anatomically composed of two parts:

– Sensory receptors positioned in the inner ear, and precisely in the membranous labyrinth of the inner ear, from which the vestibular nerve originates. It’s the peripheral component of the vestibular system.

– A central component, in the brainstem, capable of collecting and analyzing the nerve information transmitted via the vestibular nerve.
If the vestibular system is affected, either of these two components may be affected resulting in a series of symptoms known as vestibular syndrome.

Les signes du syndrome vestibulaire

Le syndrome vestibulaire se manifeste par des signes cliniques très impressionnants qui peuvent faire penser à ceux d’un accident vasculaire cérébral.

Ces symptômes peuvent être les suivants :

– Tête penchée sur le côté.
– Perte d’équilibre et démarche ébrieuse.
– Animal qui tourne sur lui-même.
– Nystagmus (mouvements rapides, saccadés et incontrôlables des yeux de – l’animal).
– Halètements.
– Nausées et/ou vomissements.
– Le syndrome vestibulaire touche prioritairement les chiens âgés, à partir de 8 ans, et les chiens de grande race. Les Bergers Allemands et les Akita Inu font partie des races prédisposées à l’apparition de ce syndrome.

IMG_7286

Signs of vestibular syndrome

The vestibular syndrome is manifested by very impressive clinical signs that can be reminiscent of those of a stroke.

These symptoms can be:

– Head tilted to the side.
– Loss of balance and lightheadedness.
– Animal turning on itself.
– Nystagmus (fast, jerky and uncontrollable movements of the eyes of – the animal).
– gasps.
– Nausea and / or vomiting.
– The vestibular syndrome primarily affects older dogs, from 8 years, and large breed dogs. German Shepherds and Akita Inu are among the breeds predisposed to the appearance of this syndrome.

Les causes et les traitements du syndrome vestibulaire

Le syndrome vestibulaire peut résulter d’un problème localisé au niveau de la composante périphérique (oreille interne) ou de la composante centrale (cerveau) du système vestibulaire. Dans tous les cas, la prise en charge précoce de l’animal consiste à le soulager de ces symptômes extrêmement pénibles en lui administrant des calmants et médicaments anti-nausées et anti vomissement.

Causes and treatments of vestibular syndrome

The vestibular syndrome can result from a localized problem in the peripheral component (inner ear) or the central component (brain) of the vestibular system. In all cases, the early management of the animal is to relieve these extremely painful symptoms by administering painkillers and anti-nausea and anti-vomiting drugs.

Les causes et les traitements du syndrome vestibulaire périphérique

Les causes les plus fréquentes de syndrome vestibulaire ayant pour origine une lésion de l’oreille interne sont :

– une otite moyenne et/ou interne. Résultant d’une infection, l’otite se traite via l’administration d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires pendant plusieurs semaines. Si ce traitement médical n’est pas efficace, il peut être suivi d’une chirurgie. Le chien peut garder des séquelles de l’affection comme une tête penchée en permanence et/ou une paralysie de la face.
– un traumatisme crânien superficiel touchant l’os pétreux. Les animaux présentant ce type de traumatisme peuvent être placés sous sédation si nécessaire. Une amélioration est généralement observée au bout de 3 à 5 jours et l’ensemble des symptômes, à l’exception de la tête penchée, disparaissent au bout de 2 à 3 semaines.
– la présence d’un polype, une excroissance pouvant se former à l’intérieur de l’oreille, ou d’une tumeur de l’oreille. Il est généralement possible de retirer chirurgicalement les polypes alors que les tumeurs, généralement envahissantes, sont rarement opérables. Leur croissance peut cependant être ralentie par des séances de radiothérapie ou de chimiothérapie.
– l’utilisation prolongée et à forte dose de certains antibiotiques. Dans ce cas, il est nécessaire de stopper immédiatement le traitement. Si les signes cliniques sont détectés suffisamment tôt, le syndrome vestibulaire peut disparaître en deux semaines.

Il existe également des syndromes vestibulaires périphériques idiopathiques, c’est-à-dire sans cause réellement identifiée. Ils sont plus courants chez les chiens âgés et généralement, les symptômes disparaissent spontanément, sans traitement, au bout d’un mois. La récidive est cependant possible du côté déjà affecté ou de l’autre.

IMG_7277

Causes and treatments of peripheral vestibular syndrome

The most common causes of vestibular syndrome resulting from an injury to the inner ear are:

– otitis media and / or internal. As a result of an infection, otitis is treated via the administration of antibiotics and anti-inflammatories for several weeks. If this medical treatment isn’t effective, it may be followed by surgery. The dog may have sequelae of the condition such as a permanently bowed head and / or paralysis of the face.
– superficial cranial trauma affecting the petrosal bone. Animals with this type of trauma can be sedated if necessary. An improvement is generally observed after 3 to 5 days and all the symptoms, with the exception of the bowed head, disappear after 2 to 3 weeks.
– the presence of a polyp, an excrescence that can form inside the ear, or a tumor of the ear. It’s usually possible to surgically remove polyps while tumors, usually invasive, are rarely operable. Their growth can however be slowed down by radiotherapy or chemotherapy sessions.
– prolonged and high-dose use of certain antibiotics. In this case, it’s necessary to stop the treatment immediately. If the clinical signs are detected early enough, the vestibular syndrome may disappear within two weeks.

There are also idiopathic peripheral vestibular syndromes, that’s to say without cause really identified. They are more common in older dogs and usually, the symptoms disappear spontaneously, without treatment, after a month. Recidivism is however possible on the side already affected or the other.

Les causes et les traitements du syndrome vestibulaire central

Les causes les plus fréquentes de syndrome vestibulaire ayant pour origine une lésion de la partie centrale du système vestibulaire sont :

– une affection inflammatoire du système nerveux central – appelée encéphalite- d’origine infectieuse comme la maladie de Carré, la toxoplasmose ou encore l’ehrlichiose.
– une encéphalite d’origine non infectieuse ou méningo-encéphalite granulomateuse.
– une tumeur du cerveau, de l’os ou des nerfs de la région vestibulaire. Le retrait chirurgical de la tumeur est possible dans de rares cas. La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent ralentir le processus tumoral.
– un traumatisme crânien profond
– une maladie héréditaire dégénérative

Les encéphalites se traitent à l’aide d’anti-inflammatoires associés ou non avec des agents anti-infectieux ou immunosuppresseurs selon l’origine de l’affection. Si ce traitement permet une amélioration des symptômes, les guérisons complètes du syndrome vestibulaire sont rares. Les risques de rechute sont quant à eux importants.

Causes and treatments of central vestibular syndrome

The most common causes of vestibular syndrome resulting from an injury to the central part of the vestibular system are:

– an inflammatory disease of the central nervous system – called encephalitis – of infectious origin such as distemper, toxoplasmosis or ehrlichiosis.
– non-infectious encephalitis or granulomatous meningoencephalitis.
– a tumor of the brain, bone or nerves of the vestibular region. Surgical removal of the tumor is possible in rare cases. Radiation and chemotherapy can slow down the tumor process.
– deep head trauma
– a degenerative hereditary disease

Encephalitis is treated with anti-inflammatory agents, which may or may not be associated with anti-infective or immunosuppressive agents depending on the origin of the condition. If this treatment improves symptoms, complete healing of the vestibular syndrome is rare. The risks of relapse are important.

Source: Missproutprout.com

Publicités
missproutprout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s