La pancréatite du chien / Dog’s pancreatitis

La pancréatite chez le chien se manifeste par des symptômes peu spécifiques et est parfois difficile à diagnostiquer.

Pancreatitis in dogs is characterized by unspecific symptoms and is sometimes difficult to diagnose.

Pancréatite : qu’est-ce que c’est ?

La pancréatite correspond à une inflammation du pancréas, cet organe vital situé en arrière de l’estomac et qui joue des rôles cruciaux dans la digestion et dans la régulation de la glycémie (concentration de glucose dans le sang). En fonction de la durée d’évolution de la maladie et de son apparition plus ou moins soudaine, on distingue la pancréatite aigüe de la pancréatite chronique.

La pancréatite aigüe, d’apparition soudaine, est une maladie grave mais qui, prise en charge à temps, peut être totalement réversible selon les cas.

La pancréatite chronique, d’évolution plus longue et qui passe souvent inaperçue à ses débuts, est souvent à l’origine de lésions du pancréas irréversibles conduisant à une insuffisance pancréatique, autrement dit une perte de fonction de l’organe.

Une pancréatite chronique peut évoluer vers une pancréatite aigüe et inversement.

Pancreatitis: what is it ?

Pancreatitis is an inflammation of the pancreas, a vital organ located behind the stomach that plays crucial roles in the digestion and regulation of blood glucose (glucose concentration in the blood). Depending on the duration of the disease and its more or less sudden onset, acute pancreatitis is distinguished from chronic pancreatitis.

Acute pancreatitis, of sudden onset, is a serious disease but which, taken care of in time, can be completely reversible depending on the case.

Chronic pancreatitis, which has a longer life span and often goes unnoticed in its early stages, is often the cause of irreversible pancreatic lesions leading to pancreatic insufficiency, or loss of function of the organ.

Chronic pancreatitis can progress to acute pancreatitis and vice versa.

Quels sont les signes ?

Les symptômes d’une pancréatite sont très variables. Ils dépendent de l’étendue des lésions du pancréas, de la sévérité de l’inflammation et sont hélas peu spécifiques en cas d’inflammation modérée, rendant le diagnostic complexe à établir pour le vétérinaire sans le recours à des examens complémentaires.

Parmi ces symptômes, on peut rencontrer : 

– des vomissements parfois hémorragiques (contenant du sang),
– une perte d’appétit, – des diarrhées,
– un abattement de l’animal qui reste alors prostré,
– des douleurs au niveau de l’abdomen,
– une jaunisse appelée ictère,
– la présence d’une masse palpable dans la région du pancréas,
– de la fièvre ou hyperthermie,
– une augmentation de la soif et de la fréquence des urines appelé syndrome polyuro-polydipsique. Ce syndrome est observé en cas de diabète sucré associé à la pancréatite.
– Ces symptômes sont dits inconstants. En d’autres termes, ils peuvent être ou ne pas être retrouvés.

IMG_5458 (1)

What are the signs ?

The symptoms of pancreatitis are very variable. They depend on the extent of the pancreatic lesions, the severity of the inflammation and are unfortunately not very specific in cases of moderate inflammation, making the complex diagnosis to establish for the veterinarian without the need for further examinations.

Among these symptoms, we can meet:

– vomiting sometimes hemorrhagic (containing blood),
– loss of appetite,
– diarrhea,
– an abatement of the animal which then remains prostrate,
– pain in the abdomen,
– a jaundice called jaundice,
– the presence of a palpable mass in the region of the pancreas,
– fever or hyperthermia,
– an increase in the thirst and frequency of urines called polyuro-polydipsic syndrome.  This syndrome is observed in diabetes mellitus associated with pancreatitis.
– These symptoms are said to be inconsistent. In other words, they may or may not be found.

Pancréatite chez le chien : quelles sont les causes ?

Les causes à l’origine de l’apparition d’une pancréatite chez le chien sont nombreuses et variées. Ainsi, une pancréatite peut être :

d’origine métabolique.
Les hyperlipidémies, désignant un excès de lipides dans le sang, peuvent être à l’origine d’une pancréatite. Elles peuvent pétré primaires ou trouver leur origine dans des maladies hormonales comme le syndrome de cushing, le diabète sucré ou bien encore l’hypothyroïdie.

L’hypercalcémie qui désigne un excès de calcium circulant dans le sang peut également jouer un rôle dans l’apparition d’une pancréatite.

d’origine nutritionnelle.
L’ingestion de repas trop riches en graisses peut être à l’origine de l’apparition d’une pancréatite.

d’origine traumatique.
Un traumatisme abdominal consécutif à une chirurgie abdominale ou à un accident de la voie publique peut causer une pancréatite.

d’origine mécanique.
L’obstruction du canal pancréatique par des calculs ou une tumeur peut également expliquer, tout comme la présence de reflux duodénaux, l’apparition d’une pancréatite.

d’origine infectieuse.
La toxoplasmose, infection parasitaire, peut être la cause primaire d’une pancréatite.

d’origine médicamenteuse.
L’administration de certains médicaments chez le chien peut être à l’origine d’une pancréatite aigüe.

d’origine inconnue.
On parle alors de pancréatite idiopathique.

Pancreatitis in dogs: what are the causes?

The causes of the occurrence of pancreatitis in dogs are many and varied. Thus, pancreatitis can be:

of metabolic origin.
Hyperlipidemia, which is an excess of lipids in the blood, can cause pancreatitis. They can be petrified primary or find their origin in hormonal diseases such as cushing syndrome, diabetes mellitus or even hypothyroidism.

Hypercalcemia, which refers to excess calcium circulating in the blood, may also play a role in the development of pancreatitis.

of nutritional origin.
Ingesting too high fat meals can cause pancreatitis.

of traumatic origin.
Abdominal trauma following abdominal surgery or road accident can cause pancreatitis.

mechanical origin.
The obstruction of the pancreatic duct by stones or a tumor can also explain, as the presence of duodenal reflux, the appearance of pancreatitis.

of infectious origin.
Toxoplasmosis, a parasitic infection, may be the primary cause of pancreatitis.

of medicinal origin.
The administration of certain drugs in dogs can cause acute pancreatitis.

of unknown origin.
This is called idiopathic pancreatitis.

Comment diagnostiquer une pancréatite ?

Face à un tableau clinique qui peut évoquer une pancréatite, le vétérinaire va pratiquer plusieurs examens pour confirmer son diagnostic parmi des examens d’imagerie abdominale (échographie et radiographie) et des analyses sanguines.

Le diagnostic de certitude repose sur la réalisation d’une biopsie pancréatique. Il s’agit d’un prélèvement d’un petit morceau de pancréas en vue de l’examiner au microscope. Cet examen est invasif : il nécessite de pratiquer une intervention chirurgicale sous anesthésie générale de l’animal. Chez un chien déjà affaibli par la maladie, la biopsie n’est pas toujours indiquée et le traitement peut être mis en place sur la base des résultats aux autres examens pratiqués par le vétérinaire.

How to diagnose pancreatitis ?

Faced with a clinical picture that may suggest pancreatitis, the veterinarian will perform several tests to confirm his diagnosis among abdominal imaging (ultrasound and x-ray) and blood tests.

The diagnosis of certainty is based on performing a pancreatic biopsy. This is a sample of a small piece of pancreas for examination under a microscope. This examination is invasive: it requires to perform surgery under general anesthesia of the animal. In a dog already weakened by the disease, the biopsy isn’t always indicated and the treatment can be put in place on the basis of the results to the other examinations practiced by the veterinarian.

Pancréatite du chien : quel traitement ?

Le traitement d’une pancréatite doit être mis en place le plus rapidement possible.

Il repose sur :

– l’élimination d’un éventuel facteur connu susceptible de favoriser la survenue d’une pancréatite comme une alimentation trop riche en graisses ou la prise de médicaments « toxiques » pour le pancréas,
– l’administration de médicaments. Selon les symptômes du chien malade, le vétérinaire pourra lui prescrire des antidouleurs, des médicaments antiémétiques destinés à calmer les vomissements associés à une diète de 2 à 4 jours, une fluidothérapie (perfusion en intraveineuse de solutés permettant de corriger la déshydratation et des troubles électrolytiques causés par la maladie) ou bien encore des antibiotiques pour prévenir d’éventuelles complications bactériennes,
– la transfusion de sang frais ou de plasma,
un traitement chirurgical dans certains cas.
– Dans certains cas, les pancréatites aiguës peuvent évoluer vers des pancréatites chroniques ou se compliquer par une insuffisance rénale aiguë, un diabète sucré, des troubles du rythme cardiaque, une embolie ou un œdème pulmonaires ou bien encore par une coagulation intravasculaire disséminée (ou CIVD).

L’évolution de la maladie à court terme dépend de la sévérité de l’atteinte pancréatique et des symptômes qui lui sont associés.

Pancreatitis of the dog: what treatment ?

The treatment of pancreatitis should be started as soon as possible.

It’s based on :

– the elimination of any known factor likely to favor the occurrence of pancreatitis such as a diet that is too high in fat or the use of « toxic » drugs for the pancreas,
– administration of drugs. Depending on the symptoms of the sick dog, the veterinarian may prescribe painkillers, anti-emetic drugs to relieve vomiting associated with a 2-4 day diet, fluid therapy (intravenous infusion of solutes to correct dehydration and electrolyte disturbances). caused by the disease) or even antibiotics to prevent any bacterial complications,
– transfusion of fresh blood or plasma,
– surgical treatment in some cases.
– In some cases, acute pancreatitis may progress to chronic pancreatitis or may be complicated by acute renal failure, diabetes mellitus, cardiac arrhythmias, pulmonary embolism or edema, or disseminated intravascular coagulation (DIC). .

The evolution of the disease in the short term depends on the severity of the pancreatic involvement and the symptoms associated with it.

Source: Toutoupourlechien.com

Publicités
missproutprout