Comment sociabiliser son chien/How to socialize your dog?

Avoir un chien, c’est chouette ! Mais avoir un chien qui ne s’entend avec personne, ni humain, ni canidé, c’est difficile à gérer au quotidien. Si je vous parle de ce problème aujourd’hui, c’est qu’Hermès est aussi gentil qu’il peut être hargneux avec ses congénères males.

IMG_7137

Having a dog is fun! But having a dog who doesn’t get along with anyone, neither human or canine, it’s difficult to manage on a daily basis. If I talk to you about this problem today, it’s because Hermes can be kind but he also can be surly with other males.

La socialisation du chiot

Vous devez savoir que la meilleure période pour socialiser un chiot se situe entre ses 1 et 3 mois. C’est en effet l’âge auquel votre chiot sera le plus curieux et où il faudra lui faire vivre un maximum de situations différentes afin qu’il les considère comme « banales » arrivé à l’âge adulte : rencontrer d’autres chiens, des chats, des chevaux, des poules, des canards, des gens de toutes tailles, tout âge, tout gabarit, des enfants en bas âge, des enfants plus « actifs », des environnements variés, la ville, la campagne, les transports en commun, la voiture, l’aspirateur, le sèche cheveux, l’eau, etc. La liste pourrait être très longue. En clair, habituez votre chien à tout ce qu’il sera amené à « vivre » au cours de sa vie, soyez imaginatif et prévoyant.

Attention, soyez tout de même toujours vigilants car faire vivre une multitude de choses à votre chiot, c’est bien, mais faut-il encore que cela se passe toujours positivement pour lui. En effet, les traumatismes vécus lors de cette période peuvent avoir de graves conséquences sur son avenir. Il faut vraiment prendre conscience du fait que l’ensemble des événements vécus pendant cette période sera comme un disque dur qui lui servira de base de données pour sa vie future. Vous devez donc faire en sorte que ce bagage soit solide, bienveillant et surtout riche !

Et pour se faire, votre attitude est essentielle : vous devez être sûr de vous et rassurant pour votre chiot. Il ne s’agit pas d’avoir peur d’un gros chien qui veut venir jouer avec votre chiot voyez-vous ? Ne tombez pas dans le piège de toujours vouloir protéger votre chiot en le rassurant, en le portant, en le caressant car vous ferez alors l’erreur fatale qui est de le valider dans sa peur.

Votre chiot doit vivre ses propres expériences. Tout doit être positif, si vous ne sentez pas une situation, que vous n’êtes pas certain qu’elle sera positive, alors évitez la de suite. A vous de savoir contrôler chaque situation et organiser des rencontres avec des chiots, des humains, des chiens adultes équilibrés que vous connaissez et avec qui vous êtes sûr que cela va bien se passer. Et pour finir, pour bien effectuer la socialisation, les nouvelles expériences doivent être courtes mais répétées de nombreuses fois.

Par ailleurs, vous êtes sûrement entrain de vous dire que vous ne pourrez pas lui faire vivre toutes ces choses lorsqu’il aura 1 mois, puisque l’âge légal de vente est à 2 mois. Tout juste ! Vous devez donc faire très attention à l’élevage que vous choisissez et privilégier un élevage qui commencera ce travail pour vous et votre chiot. Ensuite, vous n’aurez plus qu’un mois pour tout donner.

Il faut également que passé l’âge des 3 mois, on préférera laisser le chiot tranquille. Alors je ne dis pas de le laisser enfermé chez vous, bien au contraire, mais on ne « forcera » pas sur les sorties et les nouvelles expériences. De toute façon, si vous « forcez », vous observerez très nettement une différence car passé les 3 mois de votre chiot, il deviendra beaucoup plus méfiant envers de nouvelles personnes ou de nouveaux chiens. C’est tout simplement un « réflexe de survie » pour se protéger.

De plus, il ne faut absolument pas rentrer dans une parano, souvent véhiculée par les vétérinaires et les sites internet peu sérieux : ne laissez pas votre chien enfermé à la maison parce qu’il n’a pas encore eu le rappel de son vaccin ou je ne sais quelle autre raison. NON ! En effet, vous veillerez à ne pas forcément emmener votre chiot dans des endroits trop « dangereux » mais soyons sérieux deux minutes : ce comportement peut avoir de lourdes conséquences sur l’avenir car cela voudrait dire que lors de ses premières semaines avec vous, votre chiot n’aura vu que votre salon et éventuellement votre jardin s’il est chanceux…

IMG_7046

Socialization of the puppy

You should know that the best time to socialize a puppy is between 1 and 3 months. This is indeed the age at which your puppy will be the most curious and where it will be necessary to make him live as many different situations so that he considers them « mundane » reached adulthood: meet other dogs, cats, horses, chickens, ducks, people of all sizes, all ages, all sizes, toddlers, children more « active », varied environments, city, countryside, car, vacuum cleaner, hair dryer, water, etc. The list could be very long. Clearly, make your dog accustomed to all that it will lead to « live » during its life, be imaginative and foresight.

Be careful, however, always be vigilant because to carry a multitude of things to your puppy is good, but it must still that it always happens positively for him. Indeed, the trauma experienced during this period can have serious consequences for the future. We must realize that all the events experienced during this period will be like a hard disk that will serve as a database for its future life. So you have to make sure that your luggage is solid, benevolent and above all rich!

And to do so, your attitude is essential: you need to be sure of yourself and reassuring for your puppy. It isn’t about being afraid of a big dog who wants to come play with your puppy do you see? Don’ fall into the trap of always wanting to protect your puppy by reassuring it, carrying it, caressing it as you will then make the fatal mistake of validating it in his fear.

Your puppy must live his own experiences. Everything must be positive, if you don’t feel a situation, you aren’t sure that it will be positive, so avoid it on. It’s up to you to know how to control each situation and to organize meetings with puppies, humans, balanced adult dogs that you know and with whom you are sure that this will happen. And finally, to perform well socialization, new experiences must be short but repeated many times.

Moreover, you are surely telling you that you won’t be able to make him live all these things when he will have 1 month, since the legal age of sale is 2 months. Barely ! So you have to be very careful about the breeding you choose and privilege a breeding that will begin this work for you and your puppy. Then you will have only one month to give everything.

I also specify that past the age of 3 months, we prefer to leave the puppy alone. So i don’t say to leave him locked up in your house, quite the contrary, but we won’t »force » on the outings and the new experiences. In any case, if you « force », you will notice very clearly a difference because spent the 3 months of your puppy, it will become much more suspicious of new people or new dogs. It’s simply a « survival reflex » to protect itself.

Moreover, I must add that we must not enter a paranoia, often carried by veterinarians and websites not serious: don’t leave your dog locked at home because he hasn’t had the recall of his vaccine or some other reason. NO ! In fact, you won’t necessarily take your puppy to places that are too « dangerous » but be serious about two minutes: this behavior can have serious consequences for the future because it would mean that during his first weeks with you, your puppy will only see your living room and possibly your garden if it’s lucky …

Les points essentiels de la socialisation du chiot

  • Veillez à choisir un élevage qui propose un début de travail de socialisation avec les chiots de la portée.
  • N’attendez pas pour commencer la socialisation une fois votre chiot à la maison, vous n’avez qu’un mois !
  • Après ses 3 mois, laissez votre chiot tranquille, ne forcez pas les nouvelles expériences.
  • Jusqu’à ses 3 mois, votre chiot ne doit vivre que de bonnes expériences, à vous de trouver les personnes, les chiens et autres espèces adaptés à ce travail délicat.
  • Travaillez également votre attitude, elle doit finalement être exemplaire, n’ayez pas peur, ne renforcez pas la peur de votre chien en voulant le surprotéger : vous ne ferez qu’envenimer la situation.
  • Toutes les nouvelles expériences doivent se passer sur des temps courts, mais répétés le plus souvent possible.
  • Laissez votre chiot se reposer, ne le stimulez pas trop car il reste un « chiot » qui a besoin de récupérer (surtout si vous lui faites vivre un maximum de nouvelles expériences tous les jours).
  • N’attendez pas la fin des rappels vétérinaires pour commencer la socialisation de votre chiot.

IMG_7011

The essential points of socialization of the puppy

  • Be sure to choose a breeding that offers an early socialization work with the litter puppies.
  • Don’t wait to begin socializing once your puppy at home, you only have one month!
  • After 3 months, leave your puppy alone, don’t force new experiences.
  • Up to 3 months, your puppy must live only good experiences, it’s up to you to find the people, the dogs and other species adapted to this delicate work.
  • You must also be an exemplar, don’t be afraid, don’t reinforce the fear of your dog by wanting to overprotect it: you will only make the situation worse.
  • All new experiments must take place on short but repeated times as often as possible.
  • Let your puppy rest, don’t stimulate him too much because he remains a « puppy » who needs to recover (especially if you make him live a maximum of new experiences every day).
  • Don’t wait for the end of veterinary reminders to start socializing, it will be too late.

La socialisation du chien adulte

Pour finir, je pense qu’il est également utile de parler de la socialisation du chien adulte… car oui, cet article est avant tout un article préventif sur ce que vous devez faire avec un chiot tout petit tout mignon qui est complètement vierge de tout apprentissage. Oui mais voilà, si vous avez un chien adulte qui n’a jamais vraiment été socialisé (je pense notamment aux chiens de ferme qui ne voient en général rien d’autre que leur cour ou les champs aux alentours) ou alors un chien qui a été mal socialisé c’est à dire qu’il n’a vécu que des expériences traumatisantes. Nous parlions du « disque dur » au début de cet article, et bien pour ces chiens là, c’est comme si le disque dur était saturé de virus.

IMG_7053

The socialization of the adult dog

Finally, i think it’s also useful to talk about the socialization of the adult dog … because yes, this article is primarily a preventive article on what you need to do with a cute little puppy that is completely blank of everything learning. Yes, but if you have an adult dog that has never really been socialized (I’m thinking of farm dogs that usually do not see anything other than their yard or fields around) or a dog that has been badly socialized, that is to say, he experienced only traumatic experiences. We were talking about the « hard disk » at the beginning of this article, and well for those dogs there, it’s as if the hard drive was saturated with viruses.

On distinguera alors deux troubles

  • Un trouble du développement : la dissocialisation primaire qui signifie que le chiot n’a jamais été socialisé lors de son développement. Pour ne rien vous cacher, les troubles du développement sont très difficiles à « réparer » car on ne peut revenir sur ce qui a manqué lors des premières semaines de la vie d’un chien.
  •  Un trouble du comportement : la dissocialisation secondaire qui signifie que le chiot a bien été socialisé mais que le travail de socialisation n’a pas été poursuivi et que le chien en question, une fois adulte, a tout simplement oublié les codes canins.

IMG_7037

We distinguish two disorders

A developmental disorder: primary dissocialization which means that the puppy has never been socialized in its development. For nothing to hide, developmental difficulties are very difficult to « repair » because one can’t return to what was missing during the first weeks of a dog’s life.
A behavioral disorder: secondary dissocialization which means that the puppy has been socialized but that the socialization work hasn’t been continued and that the dog in question, once an adult, has simply forgotten the canine codes.

Quelques conseils pour « re socialiser » un chien adulte:

Pensez en termes de savoir-vivre

Les chiens qui changent subitement de comportement en voyant d’autres chiens sont surtout des chiens qui n’ont pas été correctement socialisés.

Les raisons sont multiples et les propriétaires des chiens ne sont pas nécessairement « fautifs ».

Il y a des chiots qui n’ont pas assez vécu de bonnes expériences avec des chiens adultes sociables. Il y a des chiens adoptés à l’âge adulte qui peuvent n’avoir jamais ou presque jamais été en contact avec d’autres chiens, parce qu’ils vivaient à la campagne par exemple, avant d’arriver en ville. Il y a aussi beaucoup, beaucoup de chiens que l’on n’a pas trop mal socialisés, au départ, mais en grandissant, ils sont devenus moins sociables– c’est extrêmement courant. Il y a de mauvaises expériences que certains chiots vont vivre comme des traumatismes, des peurs personnelles qui poussent des propriétaires de chiens à éviter les autres chiens.

Bref, de nombreuses causes mènent à avoir un chien pas sociable avec ses congénères. Mais quelle que soit l’histoire de votre chien, mettez de côté le concept de chien dominant et chien dominé. Si vous le voulez bien, concentrons-nous sur ce qui compte le plus : le savoir-vivre.

IMG_7135

Think of good manners

Dogs that suddenly change behavior when seeing other dogs are mostly dogs that haven’t been properly socialized.

The reasons are multiple and the owners of the dogs aren’t necessarily « faulty ».

There are puppies who haven’t had enough good experiences with sociable adult dogs. There are dogs adopted in adulthood that may have never or almost never been in contact with other dogs because they lived in the countryside, for example, before arriving in the city. There are also many, many dogs that were not too socialized at the outset, but growing up, they have become less sociable – this is extremely common. There are bad experiences that some puppies will live like trauma, personal fears that push dog owners to avoid other dogs.

In short, many causes lead to having a dog not sociable with its fellows. But whatever the history of your dog, put aside the dominant dog concept and dominated dog. If you don’t mind, let’s focus on what counts most: good manners.

Touche-museau

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, mieux vaut ne pas empêcher son chien d’aller voir les autres chiens. Pour socialiser son chien adulte avec les autres chiens, il faut passer par une période pendant laquelle les maîtres coopératifs vous permettent de tester ses aptitudes à rencontrer les autres.

Faites-le si votre chien n’est pas agressif. Sinon, vous devez savoir évaluer la bonne distance pour l’aider progressivement à se sentir plus à l’aise.

Vous apprendrez rapidement à repérer ces maîtres coopératifs. Vous croiserez de nombreuses personnes qui refusent catégoriquement que les chiens se disent « bonjour ». C’est leur droit. Ils ont peut-être eux-mêmes des chiens peu sociables. Profitez de la bonne volonté de ceux que cela ne dérange pas.

Faites du touche-museau dès que possible (il y aura aussi du renifle-derrière !). Il est important que vous restiez calme. Retenez votre chien s’il se montre hostile mais ne paniquez pas. Essayez de vous approcher sans que la laisse ne soit trop tendue.

Sinon, restez à bonne distance (votre chien a vu un chien mais il n’est pas tendu ou surexcité) et distribuez des friandises : c’est une bonne façon d’associer la rencontre à une émotion d’agréable.

IMG_6997

Key-muzzle

Contrary to what one might think, it isn’t better to prevent his dog from seeing other dogs. To socialize your adult dog with other dogs, you must spend a period during which cooperative masters allow you to test its ability to meet other people.

Do it if your dog isn’t aggressive. Otherwise, you should know how to evaluate the correct distance to help him feel gradually more comfortable.

You will quickly learn to spot these cooperative masters. You will meet many people who categorically reject dogs as « hello ». That’s their right. They may have unsociable dogs themselves. Enjoy the goodwill of those who don’t bother him.

Insert as soon as possible (there will also be a rollover behind!). It’s important that you remain calm. Keep your dog if it’s hostile but don’t panic. Try to get closer without the leash being too tight.

If not, keep a good distance (your dog has seen a dog but is not tense or overexcited) and distribute treats: it is a good way to associate the encounter with a pleasant emotion.

Voir des chiens = c’est merveilleux

Rien de plus agréable que la friandise pour beaucoup de chiens. Dès que votre chien voit un autre chien et avant qu’il ne manifeste des signes d’excitation, d’angoisse ou d’hostilité, offrez-lui une friandise afin de créer l’idée que c’est tout simplement génial de croiser un congénère et qu’il n’y a pas lieu de stresser :

  • n’attendez pas de miracles au bout d’une semaine : avec certains chiens adultes, cela peut prendre plusieurs semaines avec de nombreuses répétions quotidiennes
  • soyez patient et calme : cela peut avoir un formidable impact sur votre chien
  • si votre chien refuse toute friandise, vous étiez trop près du chien !

Si votre chien n’est vraiment pas « cool » avec les autres chiens :

  • mettez-vous d’abord dans un endroit où des chiens passent régulièrement
  • restez bien à l’écart du passage
  • quand un chien approche, donnez une friandise à votre chien pour associer cet événement à une émotion agréable
  • si votre chien grogne, détournez son attention pour essayer de « minimiser » l’émotion désagréable qu’il ressent (il est important, pour socialiser son chien adulte avec les autres chiens, que celui-ci n’ait plus d’expériences abominables avec les chiens)
  • ne criez jamais
  • ne tirez jamais fort sur la laisse
  • ne faites rien qui puisse faire penser à votre chien que rencontrer un autre chien est quelque chose de déplaisant.

IMG_7067

Seeing dogs = it’s wonderful

Nothing could be more enjoyable than the treat for many dogs. As soon as your dog sees another dog and before it shows signs of excitement, anguish or hostility, offer it a treat to create the idea that it’s just great to meet a dog congener and that there is no need to stress:

  • don’t expect miracles after a week: with some adult dogs, it can take several weeks with many daily repetitions
  • be patient and calm: this can have a tremendous impact on your dog
  • if your dog refuses any treats, you were too close to the dog!
  • If your dog is really not « cool » with other dogs
  • put yourself first in a place where dogs pass regularly
  • stay clear of the passage
  • when a dog approaches, give a treat to your dog to associate this event with a pleasant emotion
  • if your dog grunts, divert his attention to try to « minimize » the unpleasant emotion he feels (it is important, to socialize his adult dog with other dogs, that he no longer has abominable experiences with dogs)
  • never shout
  • never pull hard on the leash
  • do nothing that can make your dog think that meeting another dog is something unpleasant.

Choisir les copains

Soyez toujours vigilant dans les endroits très fréquentés tant que votre chien se montre exubérant ou stressé avec les autres chiens. Et souvenez-vous que tous les chiens ne se « valent » pas pour rendre votre chien plus sociable…

Voici des astuces générales pour choisir les copains  :

  • Préférez les chiens de même taille que le vôtre (ou repérez quels chiens rendent votre chien moins nerveux : taille, type morphologique, etc.)
  • Demandez si c’est un mâle ou une femelle : de sexes différents, ça dégénère moins souvent mais ceci ne vaut pas pour tous les chiens
  • Ne restez pas à 3 mètres quand votre chien réagit moins intensément – ça vous évite de tirer sur la laisse : ce qui contraint le chien en train de renifler un copain peut favoriser de mauvaises réactions.
  • Ne tentez rien avec les chiens qui tirent en laisse ou qui vous paraissent agités !
  • Parlez, papotez, déstressez ! Tout en surveillant votre chien !

IMG_7013

Choosing friends

Always be vigilant in busy places as long as your dog is exuberant or stressed with other dogs. And remember that not all dogs are ‘worth’ to make your dog more sociable …

Here are some general tips for choosing buddies:

  • Prefer dogs of the same size as yours (or find out which dogs make your dog less nervous: size, morphological type, etc.)
    Ask if it’s a male or a female: different sexes, it degenerates less often but this does not apply to all dogs.
  • Don’t stay at 3 meters when your dog reacts less intensely – this prevents you from pulling on the leash: forcing the dog to sniff a buddy can promote bad reactions.
    Don’t try anything with the dogs that pull on a leash or you seem agitated!
  • Speak and relax! While watching your dog!

Surveiller les signes d’amélioration

Ne vous découragez pas. Si vous êtes patient et constant, vous allez voir des signes d’amélioration. Ils peuvent être discrets. Il faut être extrêmement attentif et bien observer votre chien.

Exemples :

  • le « reniflage » dure moins longtemps avant que votre chien ne se détende…
  • votre chien commence à ne plus réagir à TOUS les chiens, seulement quelques-uns…
  • il tire un peu moins fort sur la laisse…
  • etc.

Si vous n’y arrivez vraiment pas, vous avez besoin d’une progression sur-mesure.

L’obstacle le plus fréquent pour socialiser son chien adulte avec les autres chiens, c’est qu’on va trop vite à cause d’une mauvaise progression : votre chien a encore des occasions d’apprendre le contraire de ce que vous lui apprenez, c’est-à-dire : rencontrer des chiens est encore une expérience désagréable, parfois.

IMG_7122Monitoring signs of improvement

Don’t be discouraged. If you are patient and constant, you will see signs of improvement. They can be discrete. You have to be extremely careful and well observe your dog.

Examples:

  • the « sniffing » takes less time before your dog relaxes …
  • your dog begins to don’t react to ALL dogs, only a few …
  • he pulls a little less strong on the leash …
  • etc.

If you really don’t get there, you need tailor-made progression.

The most common obstacle to socializing your adult dog with other dogs is that you go too fast because of a bad progression: your dog still has opportunities to learn the opposite of what you teach him , that is: meeting dogs is still an unpleasant experience, sometimes.

Sources: Toutoutpourlechien.com; Oufmag.com Crédits Photos: Missproutprout.

Publicités
missproutprout