Le syndrome brachycéphale/ Brachycephalic syndrome

The english version is under the french one.

IMG_9811

Qu’est-ce qu’un chien Brachycéphale ?

Certaines races comme le Bulldog anglais, le Bouledogue français, le Carlin, le Cavalier king charles spaniel, le Shih-Tzu ou le Pékinois sont dites brachycéphales, car elles sont caractérisées par un crâne raccourci. Ce profil à nez écrasé confère à ces animaux un faciès plat à caractère « humain », une originalité de plus en plus appréciée. Mais il faut prendre conscience que depuis plusieurs dizaines d’années une sélection génétique s’est faite dans le mauvais sens, accentuant les caractéristiques morphologiques de ces animaux et laissant apparaître certaines conséquences cliniques inquiétantes. Ce sont notamment les ronflements, les difficultés respiratoires et les vomissements d’aliments ou de mousse. A titre d’exemple, les Bulldog anglais étaient utilisés pour les combats de taureaux il y a encore une centaine d’année ! De nos jours, il serait bien difficile d’imposer à ces animaux une telle contrainte physique…

IMG_9822

Qu’est ce que le syndrome brachycéphale ?

Les problèmes respiratoires des races dites brachycéphales sont de plusieurs types, et parfois, les différents problèmes sont associés. Il s’agit de diverses malformations anatomiques qui gênent la respiration, on parle aussi de syndrome obstructif des voies respiratoires :

  • La sténose des narines : les narines peuvent être étroites et gêner la respiration. Si c’est le cas, il faut opérer en élargissant l’orifice nasal.
  • L’hypertrophie du voile du palais : le voile du palais est la partie molle du palais, au fond de la gorge. Si cette partie est trop longue, il faut la couper car elle gêne la respiration.
  • L’éversion des ventricules laryngés : ce sont deux « peaux » à l’entrée du larynx qui peuvent obstruer partiellement l’entrée de la trachée. Une chirurgie est là encore nécessaire pour corriger cela.

D’autres affections comme la paralysie ou l’oedème du larynx et l’hypoplasie de la trachée peuvent être associés.

Sur l’appareil digestif on peut aussi avoir :

  • Une sténose du pylore (malformation de l’extrémité de l’estomac qui est plus étroite)
  • Une inflammation chronique des parois de l’oesophage et de l’estomac (oesophagite et gastrite)

IMG_9723

Comment vous rendre compte que votre chien souffre de ce syndrome ?

Si vous avez un chien de race brachycéphale (bouledogue, boxer, carlin, shih-tzu, cavalier King Charles, pélinois, etc…, vous pourrez observer les symptômes suivants :

  • ronflements
  • difficultés respiratoires
  • intolérance à l’effort
  • signes accentués à la chaleur
  • syncopes avec perte de connaissance
  • vomissements et régurgitations d’aliments ou de mousse

A savoir : attention aux conséquences ! Pour compenser ces difficultés respiratoires constantes, le coeur de votre chien va travailler bien plus pour apporter l’oxygène nécessaire aux organes. Votre chien peut alors développer une insuffisance cardiaque secondaire.

L’espérance de vie des chiens brachycéphales qui souffrent de ce syndrome obstructif des voies respiratoires est très diminuée, ne pensez pas que ce n’est pas grave et qu’il peut vivre avec.

Comment traiter le syndrome obstructif des voies respiratoires chez le chien ?

Si votre chien à face écrasée souffre de troubles respiratoires, il est important d’en parler à votre vétérinaire. Il est tout à fait possible en effet de traiter le syndrome brachycéphale. C’est même indispensable pour assurer une qualité de vie suffisante à votre animal. On entend parfois à tort qu’il est normal pour un chien brachycéphale de ronfler ou d’avoir des difficultés à l’exercice. C’est pourtant loin d’être le cas ! Il est essentiel de comprendre que le syndrome brachycéphale rend la vie de votre chien très pénible, puisqu’il est systématiquement « à bout de souffle ». Le syndrome entraîne par ailleurs une multiplicité de troubles digestifs.

Pire encore, ce syndrome réduit considérablement l’espérance de vie de votre compagnon, en entraînant progressivement une insuffisance cardiaque chez le chien.

Bon à savoir : on considère que l’espérance de vie d’un chien atteint de ce syndrome est divisée par 2 s’il n’est pas traité.

Le syndrome obstructif des voies respiratoires est désormais très connu, aussi bien du côté des éleveurs canins que des vétérinaires.

En conséquence, la plupart des animaux qui en sont atteints sont dépistés rapidement et pris en charge. Le traitement du syndrome brachycéphale se fait exclusivement par voie chirurgicale. Il s’agit souvent de pratiquer une ouverture des narines pour augmenter l’afflux d’air. On conseille de réaliser cette opération au plus tôt (parfois même avant l’âge adulte), pour éviter l’apparition de troubles secondaires (notamment cardiaques), plus délicats à traiter.

Pour information : d’autres traitements, notamment médicamenteux, existent en cas de crise mais n’auront pas d’effet à long terme, contrairement à la chirurgie.

IMG_9703

Comment guérir cette pathologie ?

Sachant à présent que ces troubles digestifs et respiratoires sont étroitement liés, une prise en charge globale devient indispensable. Après un questionnaire détaillé avec le vétérinaire spécialiste de tous les signes cliniques dont souffre votre animal, le principe consiste à faire un bilan endoscopique de toutes les anomalies de l’appareil respiratoire et éventuellement digestif sous anesthésie générale. A l’issu de cela, et pendant la même anesthésie, une correction chirurgicale des anomalies respiratoires est réalisée. L’intervention chirurgicale consiste le plus souvent en une ouverture des narines afin de favoriser le flux d’air (on parle de rhinoplastie) mais aussi et surtout en une modification de la conformation (on parle de palatoplastie). Cette chirurgie peut-être réalisée au LASER. L’utilisation du LASER est une technologie de pointe qui permet une grande précision du geste chirurgical, diminue les saignements et l’inflammation post-opératoire.

Quand faut-il les opérer ?

Il est important de pouvoir prendre en charge ces animaux le plus tôt possible afin d’éviter l’apparition de lésions secondaires (insuffisance cardiaque, obstruction progressive et irréversible de l’entrée de la trachée…). Ces animaux peuvent être opérés dès l’âge de 4 mois si nécessaire. Le vétérinaire spécialiste saura vous conseiller le jour de la consultation.

IMG_9826

Quels sont les risques et les complications possibles ?
Les complications possibles, le plus souvent mineures, sont des vomissements, une gène respiratoire ou une déhiscence de plaie dans les jours qui suivent l’intervention chirurgicale. Le bon respect des recommandations de sortie de votre vétérinaire est indispensable.

Le déroulement de l’intervention
A l’hôpital, le vétérinaire peut prévoir une exploration des problèmes respiratoires et/ou digestifs avec une intervention chirurgicale si nécessaire le jour même à condition que votre animal soit présenté un matin à jeun.
Le principe consiste à faire un bilan endoscopique de toutes les anomalies de l’appareil respiratoire et éventuellement digestif sous anesthésie générale. A l’issu de cela, et pendant la même anesthésie, une correction chirurgicale des anomalies respiratoires est réalisée.
Les animaux sont ensuite réveillés sous oxygène et surveillance continue. Ils peuvent rentrer à la maison dans les 24-48 heures suivant l’intervention.

Les soins post-opératoires
Les recommandations et les soins post-opératoires vous seront expliquer par un vétérinaire au moment de la sortie de votre animal. Un compte rendu détaillé vous sera remis à cette occasion.

IMG_9283

Le pronostic
Dans une étude récente menée à l’hôpital, le taux de mortalité était de 3,3 %. La perfection des techniques chirurgicales et anesthésiques, l’utilisation d’un LASER de haute technologie depuis 2006, l’amélioration des techniques de réanimation doivent permettre d’améliorer sans cesse le pronostic de ces animaux.
Parallèlement, il est important de comprendre que le traitement doit être le plus précoce possible afin d’éviter les lésions secondaires, plus difficiles à traiter.

Précautions à prendre avec un chien brachycéphale

Rappelons que si le syndrome brachycéphale ne touche pas tous les chiens à face plate, il reste un risque fréquent à ne pas négliger avec de tels chiens. Il est donc vivement conseillé de se renseigner auprès d’un éleveur canin, puis du vétérinaire.

Différentes précautions sont à prendre si vous souhaitez adopter un chien à face écrasée :

  • vérifiez que les parents de votre chiot ne souffraient pas de ce syndrome ;
  • soyez très attentif au syndrome brachycéphale et parlez-en à votre vétérinaire dès la 1re consultation du chien ;
  • si votre chien respire rapidement ou fort, consultez votre vétérinaire ;
  • attention aux efforts ou aux fortes chaleurs avec un chien à face plate, car ils augmentent les troubles respiratoires.

Le meilleur réflexe à avoir face à un chien atteint du syndrome obstructif des voies respiratoires est de le faire opérer au plus tôt. Plus la chirurgie est effectuée rapidement, moins votre chien risque de souffrir de problèmes de santé secondaires, parfois nettement plus délicats à traiter à long terme.

CET ARTICLE N’A PAS VOCATION À REMPLACER UNE CONSULTATION VÉTÉRINAIRE, NI À ÉMETTRE UN QUELCONQUE JUGEMENT SUR D’ÉVENTUELS TRAITEMENTS. VOTRE VÉTÉRINAIRE RESTE VOTRE MEILLEUR CONSEILLER.

Sources: Frejis.com; Chienooreka.fr;Wanimo.com Crédit Photos: Missproutprout

ENGLISH VERSION

IMG_2679

What is a Brachycephalic Dog?

Some breeds such as the English Bulldog, the French Bulldog, the Pug, the Cavalier king charles spaniel, the Shih-Tzu or the Pekinese are said to be brachycephalic because they are characterized by a shortened skull. This crushed nose profile gives these animals a flat face with a « human » character, an originality more and more appreciated. But we must realize that for several decades genetic selection has been made in the wrong direction, accentuating the morphological characteristics of these animals and revealing certain worrying clinical consequences. These include snoring, breathing difficulties and vomiting of food or foam. For example, English Bulldogs were used for bullfighting a hundred years ago! Nowadays, it would be very difficult to impose such physical constraints on these animals …

What is brachycephalic syndrome?

The respiratory problems of so-called brachycephalic races are of several types, and sometimes the different problems are associated. These are various anatomical malformations that impede breathing, also referred to as obstructive airways syndrome:

Stenosis of the nostrils: nostrils can be narrow and impede breathing. If this is the case, it is necessary to operate by widening the nasal orifice.
The hypertrophy of the veil of the palate: the veil of the palate is the soft part of the palate, at the bottom of the throat. If this part is too long, it must be cut because it hinders breathing.
Eversion of the laryngeal ventricles: these are two « skins » at the entrance of the larynx which may partially obstruct the entrance of the trachea. Surgery is there again needed to correct this.
Other conditions such as paralysis or edema of the larynx and hypoplasia of the trachea may be associated.

On the digestive system one can also have:

A stenosis of the pylorus (malformation of the tip of the stomach which is narrower)
Chronic inflammation of the walls of the esophagus and stomach (esophagitis and gastritis).

IMG_9811

How do you realize that your dog is suffering from this syndrome?

If you have a brachycephalic dog (bulldog, boxer, pug, shih-tzu, cavalier King Charles, pelican, etc …, you can observe the following symptoms:

snoring
Breathing difficulties
Intolerance to exercise
Accented signs in the heat
Syncope with loss of consciousness
Vomiting and regurgitation of food or foam
To know: attention to consequences! To compensate for these constant breathing difficulties, your dog’s heart will work much more to bring the necessary oxygen to the organs. Your dog can then develop secondary heart failure.

The life expectancy of brachycephalic dogs that suffer from this obstructive airways syndrome is very diminished, don’t think it isn’t serious and it can live with.

How to treat obstructive airway disease in dogs?

It’s sometimes mistakenly understood that it is normal for a brachycephalic dog to snore or have difficulty exercising. This is far from being the case! It’s essential to understand that the brachycephalic syndrome makes your dog’s life very painful, since it’s systematically « out of breath ». The syndrome also causes a multiplicity of digestive disorders.

Worse still, this syndrome greatly reduces the life expectancy of your companion, gradually causing a heart failure in the dog.

Good to know: it’s considered that the life expectancy of a dog with this syndrome is divided by 2 if left untreated.

If your crushed dog suffers from breathing problems, it’s important to talk to your veterinarian. It’s quite possible to treat brachycephalic syndrome. It’s even essential to ensure a sufficient quality of life for your pet. Obstructive airway disease is now widely known, both for canine breeders and veterinarians.

As a result, most of the affected animals are detected promptly and managed. Treatment of brachycephalic syndrome is performed exclusively by surgical procedure. It’s often a matter of making an opening of the nostrils to increase the influx of air. It’s advisable to carry out this operation at the earliest (sometimes even before adulthood), to avoid the appearance of secondary disorders (especially cardiac), more delicate to treat.

For information: other treatments, especially medicinal, exist in the event of a crisis but will have no long-term effect, unlike surgery.

IMG_2668

How cure these dogs?

Knowing now that these digestive and respiratory problems are closely linked, a price in global charge becomes indispensable. After a detailed questionnaire with the veterinarian specialist of all clinical signs, don’t suffer your pet, the main principle to the analysis of all abnormalities of the respiratory tract and possibly digestive under general anesthesia. At the end of the present and anesthesia, a surgical correction of respiratory anomalies is performed. The surgical procedure consists in developing the evolution of the conformation (we speak of palatoplasty). This surgery can be performed at LASER. The use of LASER is a state-of-the-art technology which allows a high precision of the surgical gesture, decrease the drawings and the inflammation post-operatively.

When should they be operated?

It’s important to be able to take care of the animals as soon as possible to avoid the appearance of secondary lesions (heart failure, progressive and irreversible obstruction of the entrance of the trachea …). These animals can be offered from the age of 4 months if necessary. The specialist veterinarian will advise you on the day of the consultation.

What are the possible risks and complications?

Possible complications, most often minor, are vomiting, respiratory gene or wound dehiscence in the days following surgery. Proper compliance with your veterinarian’s recommendations is essential.

IMG_9720

The course of the intervention

In the hospital, the veterinarian can plan an exploration of the respiratory and / or digestive problems with a surgery if necessary the same day provided that your animal is presented one morning on an empty stomach.
The principle consists in making an endoscopic assessment of all abnormalities of the respiratory tract and possibly digestive under general anesthesia. At the end of this, and during the same anesthesia, a surgical correction of respiratory anomalies is performed.
The animals are then awakened under oxygen and continuous monitoring. They can go home within 24-48 hours after surgery.

Post-operative care

Recommendations and post-operative care will be explained to you by a veterinarian at the time of your pet’s departure. A detailed account will be given to you on this occasion.

The prognosis

In a recent hospital study, the mortality rate was 3.3%. The perfection of surgical and anesthetic techniques, the use of a high-tech LASER since 2006, the improvement of resuscitation techniques must make it possible to improve the prognosis of these animals.
At the same time, it’s important to understand that treatment should be as early as possible in order to avoid secondary lesions that are more difficult to treat.

IMG_9822

Precautions to be taken with a brachycephalic dog

Remember that while brachycephalic syndrome does not affect all flat-faced dogs, there is a frequent risk not to be overlooked with such dogs. It is therefore strongly advised to inquire with a canine breeder, then with the veterinarian.

Different precautions should be taken if you want to adopt a dog with crushed face:

Check that the parents of your puppy did not suffer from this syndrome;
Be very attentive to the brachycephalic syndrome and talk to your veterinarian at the 1st consultation of the dog;
If your dog breathes quickly or strongly, consult your veterinarian;
Attention to stress or high heat with a flat-faced dog, as they increase breathing problems.
The best reflex to deal with a dog with obstructive airways syndrome is to have it operated as soon as possible. The quicker the surgery, the less likely your dog to suffer from secondary health problems, sometimes much more delicate to treat in the long term.

THIS ARTICLE DOESN’T VOCATE TO REPLACE A VETERINARY CONSULTATION, OR TO SUBMIT ANY JUDGMENT ON POSSIBLE TREATMENTS. YOUR VETERINARIAN REMAINS YOUR BEST ADVISOR.

Publicités
missproutprout

2 réflexions au sujet de « Le syndrome brachycéphale/ Brachycephalic syndrome »

  1. Coucou Stéphanie,
    Je t’en prie, merci à toi pour ton commentaire. Beaucoup de bouledogues présentent ce syndrome, si il vit avec depuis longtemps, ce n’est pas alarmant mais tu peux tout de même en parler à votre vétérinaire lors de ta prochaine consultation. belle fin de journée. bisous

  2. Coucou !
    C’est un article que je vais faire voir à ma mère car le frère d’Eliot présente les signes de certains symptômes.
    Merciii pour cette article 👍😊

    😘😘

Les commentaires sont fermés.