La dermatite atopique du chien/Atopic dermatitis

IMG_8947Aujourd’hui, je vous parle d’un problème de santé qui concerne un grand nombre de nos bouledogues, j’ai nommé la dermatite atopique. Voici une maladie chronique qui empoisonne la vie d’Hermès depuis son plus jeune âge et qui en grandissant ne fait qu’empirer. 

Votre chien a de fortes démangeaisons et présente des rougeurs sur la peau ? Il souffre peut-être de dermatite atopique.  Si cette maladie de la peau n’est pas grave, elle peut néanmoins être gênante au quotidien pour votre chien. Comment reconnaître cette maladie ? A quoi est-elle due ? Comment la soulager ? Voici des éléments de réponse…

English Version

Today, I am talking about a health problem that affects many of our bulldogs, I named atopic dermatitis. Here is a chronic illness that poisons the life of Hermes from a very young age and which grows worse.

Your dog has strong itching and redness on the skin? He may be suffering from atopic dermatitis. If this skin disease is not serious, it can nevertheless be annoying everyday for your dog. How to recognize this disease? What is it due to? How to relieve it? Here are some answers …

Qu’est-ce que la dermatite atopique?

La dermatite atopique est une maladie de peau, à forte composante génétique, liée à une prédisposition à développer des allergies vis à vis de composants (les allergènes)  présents dans l’environnement (acariens de poussière, plantes, puces ….) et/ou dans l’alimentation.

La présence de lésions qui provoquent des démangeaisons à des endroits particuliers de la peau (entre les doigts des pattes, au niveau des aisselles, du ventre, des lèvres, parfois autour de l’anus et au niveau du dos), au niveau des oreilles (avec des otites récidivantes) et parfois des yeux, ainsi que d’autres critères (âge d’apparition, race, réponse aux traitements…)  permettent d’établir qu’un animal en est atteint.

Ce n’est le plus souvent pas une maladie grave, mais elle est généralement chronique et exige des soins réguliers toute la vie de l’animal.

Certains animaux ont des formes modérées et ne font que quelques crises par an, ne nécessitant qu’un traitement au coup par coup. D’autres ont d’emblée, ou avec le temps, des formes plus chroniques et sévères, avec des infections secondaires de la peau et/ou des oreilles par des bactéries, des champignons, voire des parasites, ce qui augmente encore les démangeaisons de l’animal, et peut être à terme à l’origine de complications plus graves (développement de bactéries multirésistantes aux antibiotiques).

Il existe différentes formes de dermatite atopique selon les races. Les races qui développent les formes plus sévères sont avant tout les bouledogues français, les bulldogs anglais, les Bull Terriers, les Westies et certains bergers allemands.

Pour toutes ces races, il existe en particulier une forme particulière difficile à contrôler, appelée dermatite atopique intrinsèque (environ 15% des cas), pour laquelle l’animal n’est pas sensibilisé à des allergènes extérieurs, et sa peau s’enflamme suite à un dérèglement d’origine immunitaire et/ou à des facteurs neurogènes.

What is atopic dermatitis?

Atopic dermatitis is a skin disease, with a strong genetic component, linked to a predisposition to develop allergies to components (allergens) present in the environment (dust mites, plants, fleas …) and / or In the diet.

The presence of lesions that cause itching in particular areas of the skin (between the fingers of the legs, at the armpits, abdomen, lips, sometimes around the anus and at the back), at the ears (With recurrent otitis) and sometimes eyes, as well as other criteria (age of onset, breed, response to treatments …) make it possible to establish that an animal is affected.

This is most often not a serious illness, but it is usually chronic and requires regular care throughout the animal’s life.

Some animals have moderate forms and only make a few crises per year, requiring only a piecemeal treatment. Others have, from the start, or with time, more chronic and severe forms, with secondary infections of the skin and / or ears by bacteria, fungi or even parasites, which further increases the itching of The animal, and may ultimately lead to more serious complications (development of antibiotic-resistant bacteria).

There are different forms of atopic dermatitis according to the breeds. The breeds that develop the more severe forms are primarily French bulldogs, English bulldogs, Bull Terriers, Westies and some German shepherds.

For all these breeds, there is in particular a particularly difficult form to control, called intrinsic atopic dermatitis (about 15% of cases), for which the animal is not sensitized to external allergens, and its skin catches fire Immune disorder and / or neurogenic factors.

IMG_8895

Les symptômes de la dermatite

Les dermatoses allergiques ou dermatites, se manifestent par des démangeaisons du chien plus ou moins intenses et des symptômes cutanés variés tels que des rougeurs et irritations sous les poils (appelées érythèmes), un poil gras ou d’autres lésions dermatologiques telles que des croûtes. Il n’est également pas rare d’observer des zones de dépilations sur le dos ou à la base de la queue, ainsi que des otites, les oreilles étant très sensibles aux inflammations cutanées.

On note également l’existence de la dermatite séborrhéique du chien qui a les mêmes symptômes que la dermatite allergique normale, mais qui touche beaucoup plus les glandes sébacées et entraine donc une production plus importante de sébum à la surface de la peau.

Symptoms of dermatitis

Allergic dermatitis or dermatitis, are manifested by more or less intense itching of the dog and various skin symptoms such as redness and irritation under the hair (called erythema), a greasy hair or other dermatological lesions such as crusts. It is also not uncommon to observe depilation areas on the back or base of the tail, as well as otitis, ears being very sensitive to skin inflammations.

We also note the existence of seborrheic dermatitis of the dog which has the same symptoms as the normal allergic dermatitis but which affects much more the sebaceous glands and thus leads to a greater production of sebum on the surface of the skin.

IMG_8912

En vérité, c’est l’hyperperméabilité intestinale qui est en cause dans les dermatites du chien

Voici une information que j’aie apprise en écrivant cet article et qui est à mon sens capitale de connaitre pour aider nos compagnons à quatre pattes à aller mieux.

La peau est un émonctoire, c’est à dire un organe d’élimination des déchets irritants ou toxiques du corps, au même titre que le foie, les reins ou les poumons. En effet, les problèmes de peau et de démangeaisons du chien qui se gratte sans puce ou autre parasite, acarien, et tout le temps, réside dans la présence anormale de certains composants dans le corps de votre chien. La vraie question est : comment ces facteurs irritants rentrent-ils dans son organisme ?

Hyperperméabilité intestinale et dermatites

Avant de passer à l’intérieur du corps, les aliments passent dans les intestins. Physiologiquement et en l’absence de perturbations, la paroie intestinale joue le rôle de barrière entre le milieu interne (l’intérieur du corps de votre chien) et le milieu externe. Les petites molécules sont absorbées et les grosses molécules sont rejetées.

Vous l’aurez compris, lorsqu’il y a une défaillance de cette barrière intestinale, des grosses molécules passent dans l’organisme de votre chien. C’est ce qu’on appelle l’hyperperméabilité intestinale. Ces grosses molécules qui en temps normal ne passent pas la barrière intestinale se retrouvent dans le sang et le système lymphatique de votre animal. Le système immunitaire de votre chien se met alors automatiquement en marche pour maintenir l’ordre dans l’organisme de votre compagnon et le débarrasser de ces intrus et substances irritantes, notamment par la peau. Apparait alors un chien qui se gratte sans puce ou autres acariens, c’est ce qu’on appelle la dermatite allergique du chien ou dermatose allergique.

D’où vient cette hyperperméabilité intestinale ?

Notre animal peut avoir une prédispostion génétique ou héréditaire à cette hyperperméabilité intestinale (dermatite atopique chez le chien) mais cette dernière n’est pas inéluctable. En effet, son déséquilibre est simplement dû à une nourriture non physiologique et non conforme aux besoins naturels du chien mais peut également être consécutive de substances nuisibles tels que les antibiotiques et autres médicaments.

In fact, it is the intestinal hyperpermeability that is involved in dog dermatitis

Here is an information I have learned in writing this article and which is in my opinion to know to help our four-legged companions to get better.

The skin is an emunctory, that’s to say an organ for the removal of irritating or toxic waste from the body, just as the liver, kidneys or lungs. Indeed, the dog’s skin and itch problems that scratch without chip or other parasite, mite, and all the time, resides in the abnormal presence of certain components in your dog’s body. The real question is: how do these irritating factors enter his body?

Intestinal Hyperpermeability and Dermatitis

Before passing inside the body, food passes through the intestines. Physiologically and in the absence of disturbances, intestinal parousia plays the role of barrier between the internal environment (the inside of your dog’s body) and the external environment. Small molecules are absorbed and large molecules are rejected.

You will have understood, when there is a failure of this intestinal barrier, large molecules pass into the body of your dog. This is called intestinal hyperpermeability. These large molecules that normally do not pass the intestinal barrier are found in the blood and lymphatic system of your animal. Your dog’s immune system then automatically turns on to maintain order in your companion’s body and rid it of these intruders and irritants, especially through the skin. Appears then a dog that scratches without flea or other mites, this is called allergic dermatitis of the dog or allergic dermatosis.

Where does this intestinal hyperpermeability come from?

Our animal may have a genetic or hereditary predisposition to this intestinal hyperpermeability (atopic dermatitis in the dog) but this is not inevitable. Indeed, its imbalance is simply due to non-physiological food and not in accordance with the natural needs of the dog but can also be consecutive of harmful substances such as antibiotics and other medicines.

IMG_8934

Quels sont les traitements de la dermatite atopique?

Il n’y a pas de traitement universel, chaque chien est un cas particulier. C’est au cours des consultations de dermatologie, après avoir réalisé plusieurs examens complémentaires, selon l’évolution de la maladie, et après discussion avec vous, que le traitement le plus adapté à votre animal sera choisi.

Si votre animal a des crises rapprochées, il est conseillé de mettre en place un traitement de fond au plus vite, car la maladie s’aggrave avec le temps, et  devient plus difficile à contrôler.

Avant tout, un régime alimentaire spécifique hypoallergénique bien choisi est prescrit, seul moyen de vérifier que l’allergie ne soit pas d’origine alimentaire. Ce régime, qui doit être très strict, est donné pendant 8 semaines minimum et permet, dans le cas où votre chien a bien une allergie alimentaire, une disparition totale des lésions. Si ce n’est pas le cas, un traitement de fond est prescrit.

Trois traitements de fond sont le plus souvent préconisés :

1.L’immunothérapie spécifique, communément appelée désensibilisation. Pour la mettre en place, un bilan allergologique est réalisé, afin d’identifier le ou les allergènes responsables de l’allergie. Les tests de type intradermoréactions sont les plus fiables pour trouver la cause de l’allergie  (85% des cas réagissent, les 15% de cas ne réagissant pas sont souvent des dermatites atopiques intrinsèques), mais certains tests sanguins sont maintenant aussi intéressants (mais ils ne permettent pas de détecter des allergies alimentaires). Le traitement consiste ensuite à administrer régulièrement sous forme d’injections sous la peau, des extraits d’allergènes auxquels votre animal est sensible, pour qu’il se « vaccine » contre eux. Ce traitement est un traitement à vie, dont les résultats sont visibles dans environ 65% des cas, et ce dans un délai maximum de 10 mois.  En cas d’inefficacité, ou lors de maladie trop avancée, un traitement immunomodulateur est indiqué.

2.L’administration d’un médicament immunomodulateur (ATOPICA* ou ses génériques) par voie orale. Ce médicament agit directement sur le système immunitaire pour empêcher les réactions allergiques anormales.  Il présente l’avantage d’être mieux toléré sur le long terme que les corticoïdes. Ce traitement permet un bon contrôle dans plus de 85% des cas. La dose efficace varie d’une fois par jour à 2 fois par semaine. Il est administré à vie la plupart du temps.

3.Un nouveau traitement immunomodulateur (Apoquel*) est sorti en mai 2014, mais n’est disponible en France chez les vétérinaires que depuis mars 2016. Ce traitement a l’avantage d’agir plus rapidement et mieux sur les démangeaisons dans 85% des cas, mais il doit être administré quotidiennement à vie.

4.L’administration d’un médicament immunomodulateur par injection (interféron oméga recombinant) peut donner des résultats dans certains cas.

5.Une alimentation enrichie en acides gras essentiels (ou une supplémentation) est un complément intéressant mais pas suffisant à lui tout seul.

6.La réalisation de shampoings réguliers avec des shampoings adaptés à la peau de votre animal peut aider à limiter les surinfections et à calmer un peu les démangeaisons.

7. Certains traitements de fond de type homéopathie, phytothérapie, gemmothérapie.

Que faire quand une crise débute ?

Il est indispensable de consulter son vétérinaire et ne pas tenter une automédication. En effet, les infections par des bactéries ou des champignons sont fréquemment présentes et elles ne sont pas identifiables sans des examens particuliers (examens cytologiques). Or, de la présence ou non de ces infections dépend en grande partie le type de traitement d’une poussée.

What are the treatments for atopic dermatitis?

There is no universal treatment, each dog is a special case. It is during the dermatology consultations, after having carried out several complementary examinations, according to the evolution of the disease, and after discussion with you, that the treatment most adapted to your animal will be chosen.

If your pet has close seizures, it is advisable to set up a short-term treatment as soon as the disease worsens over time and becomes more difficult to control.

Above all, a well-chosen hypoallergenic specific diet is prescribed, the only way to verify that the allergy is not foodborne. This diet, which must be very strict, is given for 8 weeks minimum and allows, in case your dog has a food allergy, a total disappearance of the lesions. If this is not the case, a background treatment is prescribed.

Three main treatments are most often advocated:

1. Specific immunotherapy, commonly known as desensitization. To put it in place, an allergological check-up is carried out, in order to identify the allergen (s) responsible for the allergy. Intradermal tests are the most reliable to find the cause of allergy (85% of the cases react, the 15% of cases not reacting are often intrinsic atopic dermatitis), but some blood tests are now also interesting They do not detect food allergies). The treatment then consists in regularly administering, in the form of injections under the skin, extracts of allergens to which your animal is sensitive, so that it « vaccinates » against them. This treatment is a treatment for life, the results of which are visible in approximately 65% ​​of cases, and within a maximum of 10 months. In the case of ineffectiveness, or in cases of advanced disease, immunomodulatory treatment is indicated.

2.The administration of an immunomodulatory drug (ATOPICA * or its generics) orally. This medication works directly on the immune system to prevent abnormal allergic reactions. It has the advantage of being better tolerated over the long term than corticosteroids. This treatment allows a good control in more than 85% of the cases. The effective dose varies from once a day to twice a week. It is administered for life most of the time.

3. A new immunomodulatory treatment (Apoquel *) was released in May 2014 but has only been available in France to veterinarians since March 2016. This treatment has the advantage of acting more quickly and better on the itching in 85% Of cases, but must be administered daily for life.

4.The administration of an immunomodulatory drug by injection (recombinant interferon omega) may give results in some cases.

5. A diet enriched with essential fatty acids (or supplementation) is an interesting complement but not sufficient on its own.

6.The production of regular shampoos with shampoos adapted to the skin of your pet can help to limit the superinfections and to calm a little the itching.

7. Some background treatments such as homeopathy, phytotherapy, gemmotherapy.

What to do when a crisis starts?

It is essential to consult your veterinarian and not to attempt self-medication. Indeed, infections by bacteria or fungi are frequently present and they are not identifiable without special examinations (cytological examinations). The presence or absence of these infections depends to a large extent on the type of treatment of a thrust.

IMG_8902

Les crises peuvent-elles être déclenchées pour des raisons spécifiques?

Oui :

  • Le plus souvent suite à l’exposition à des aerollergènes (acariens) ou des piqûres de puces (crises lors de changement d’environnement ou en vacances par exemple),
  • Beaucoup plus rarement à des allergènes polliniques (crises importantes à partir de la fin mai par exemple lors d’allergie aux graminées).
  • L’utilisation de topiques asséchants ou irritants (shampooings secs, lotions inadaptées) peut aussi déclencher une crise.

Comment prévenir la survenue des crises ?

On peut prévenir les rechutes ou diminuer leur importance en suivant des mesures hygiéniques rigoureuses mais assez simples :

  • traitement antipuces mensuel,
  • alimentation hypoallergénique
  • nettoyages auriculaires non-irritants
  • shampooings, sprays, mousses ou pipettes émollients (hydratants) bihebdomadaires ou hebdomadaires
  • brossage doux quotidien
  • topiques anti-inflammatoires et émollients sur les zones les plus souvent atteintes en prévention.

CONSEILS ET ASTUCES

Après de nombreuses recherches sur la dermatite, voici les produits naturelles qui sont recommandés par différents propriétaires de chiens atteints par cette maladie chronique. Je n’aie pas eu le temps de les tester mais je compte bien le faire et vous donnez mon avis dans un prochain article.

Ce complexe est une association « prébiotique-probiotique ». Ce duo apporte donc à la fois de bonnes bactéries et les nutriments qui favorisent leur développement.
Les prébiotiques sont des fibres alimentaires solubles qui se définissent comme des hydrates de carbone (sucres) qui ne peuvent être digérés et qui parviennent presque intacts dans le gros intestin (colon). Ces fibres nourrissent spécifiquement les bonnes bactéries intestinales aux dépens des autres.
Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques pour la santé. Ils se composent principalement de « bactéries amies » qui renforcent la flore intestinale.

• L’homéopathie soulage les démangeaisons

« L’homéopathie ne remplacera jamais les vaccins, ni la castration des chats, ni les molécules chimiques pour faire disparaître les parasites externes ou internes. Mais elle a de très bons résultats, rapides, pour soulager ou prévenir les démangeaisons. Nous l’utilisons aussi bien en prévention qu’en accompagnement des pipettes pour tuer les puces par exemple ».

Quand le chien se gratte fortement une prescription de Poumon Histamine 7 CH, d’Apis 7 CH, de Rhus Tox 5 CH matin et soir et de Sulfur 9 CH une fois par semaine, diminuent sa sensibilité et la réaction inflammatoire aux piqûres de puces. Un même soulagement est obtenu en cas de dermatite provoquée par des troubles allergiques ou alimentaires.

Can crises be triggered for specific reasons?

Yes :

Most often due to exposure to aerollergens (mites) or flea bites (seizures during a change of environment or on holidays for example),
Much more rarely to pollen allergens (major seizures from the end of May for example when allergic to grasses).
The use of drying or irritating topicals (dry shampoos, inadequate lotions) can also trigger a crisis.
How to prevent crises from occurring?

Relapses may be prevented or their importance diminished by following rigorous but fairly simple hygienic measures:

Monthly flea treatments,
Hypoallergenic feeding
Non-irritating earwashes
Shampoos, sprays, foams or emollient pipettes (moisturizers) biweekly or weekly
Gentle daily brushing
Topical anti-inflammatory and emollients on the areas most often affected in prevention.

TIPS 

After many research on dermatitis, here are the natural products that are recommended by different owners of dogs suffering from this chronic disease. I have not had time to test them but I intend to do so and you give my opinion in a next article.

This complex is a « prebiotic-probiotic » association. This duo thus brings both good bacteria and nutrients that promote their development.
Prebiotics are soluble dietary fibers that are defined as carbohydrates (sugars) that can not be digested and that arrive almost intact in the large intestine (colon). These fibers specifically nourish the good intestinal bacteria at the expense of others.
Probiotics are beneficial microorganisms for health. They consist mainly of « friendly bacteria » that strengthen intestinal flora.

• Homeopathy relieves itching

« Homeopathy will never replace vaccines, castration of cats, or chemical molecules to eliminate external or internal parasites, but it has very good results, fast, to relieve or prevent the itching. Both in prevention and in accompanying pipettes to kill fleas for example « .

When the dog severely scratches a prescription of Lung Histamine 7 CH, Apis 7 CH, Rhus Tox 5 CH morning and evening and Sulfur 9 CH once a week, decrease its sensitivity and inflammatory response to flea bites. The same relief is obtained in case of dermatitis caused by allergic or food disorders.

Spray Algo Derm

spray-algo-derm

Le spray calmant Algo Derm est un soin quotidien aux propriétés antiseptiques et hydratantes.

Sa formule au pH neutre et sans paraben est enrichie en algue bio Laminaire, extrait de Bardane et Allantoïne pour aider à apaiser des démangeaisons et soulager les peaux irritées. Je vous invite à lire mon article sur ce produit. 

Biocanina Urticalm

 

urticalm-600x490
Biocanina

La senegenine extraite de Securidaca Longepedunculata (famille des polygalacées) possède de puissants effets anti-inflammatoires et anti-prurigineux pour lutter contre les manifestations d’allergies cutanées (eczéma, dermites allergiques, prurit).

Biocanispray

Biocanispray
Biocanispray

BIOCANISPRAY génère une mousse qui se répand et s’étale dans les anfractuosités de la peau. La mousse se casse, c’est-à-dire se liquéfie rapidement puis sèche en formant une pellicule protectrice, évitant ainsi les contaminations locales. BIOCANISPRAY ne pique pas.

EKIN Baume Réparateur Cutané

Baume-rep-cut-2
Baume réparateur

Désinfecte et accélère la cicatrisation de toute plaie superficielle chez le cheval. Forme un film protecteur non occlusif contre les insectes et la poussière. Favorise une repousse du poil rapide dans la couleur d’origine. Un packaging en pot pour une application précise à la main.

Anti-dem
Baume anti-démangeaison

Action apaisante, anti-inflammatoire, antibactérienne et antifongique. Pénétration rapide sous le poil sans résidus. Appliquer une petite quantité de produit à la base des crins à l’aide du bouchon canule. Appliquer 1 fois/jour en période de crise ou 2 à 3 fois/semaine en mode préventif.

Phyto Allergie

 

1_4g
Phyto allergie

Un complexe de gemmothérapie conçu pour prévenir et soigner toutes les allergies. Phyto Allergie draine l’organisme en profondeur, élimine les toxines, et renforce les défenses pour mieux lutter contre les agressions extérieures

Phyto Probiotique

Phyto compagnon
Phyto Probiotique

Ce complexe est une association « prébiotique-probiotique ». Ce duo apporte donc à la fois de bonnes bactéries et les nutriments qui favorisent leur développement.
Les prébiotiques sont des fibres alimentaires solubles qui se définissent comme des hydrates de carbone (sucres) qui ne peuvent être digérés et qui parviennent presque intacts dans le gros intestin (colon). Ces fibres nourrissent spécifiquement les bonnes bactéries intestinales aux dépens des autres.
Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques pour la santé. Ils se composent principalement de « bactéries amies » qui renforcent la flore intestinale.

Phyto Derm

 

1_4h
Phyto derm

Phyto Derm pourra être associé à Phyto Démangeaison pour soulager les problèmes dermatologiques.

Ce gel vous sera d’un grand secours pour lutter contre tous les problèmes de peau localisés et aussi les problèmes articulaires ou tendineux de vos animaux.
Non gras et bien adhérent, il est vraiment très simple d’utilisation. Produit de phytothérapie à base de Gel de silicium, Aloe-Vera, Propolis, Calendula et Collagène marin

Phyto Démangeaison

Soin naturel pour les démangeaisons chez le chien et le chat. L’action de draineur cutané de ce produit aide à soigner tous les problèmes de peau de votre animal : dermatose, eczéma, allergies cutanées, inflammation, desquamation, pellicules…

1_4
Phyto Démangeaison

 

J’espère que cet article pourra vous aider à améliorer les conditions de vie de vos chiens ou vous permettra de soulager leurs démangeaisons.

 N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos connaissances sur le sujet afin que l’on puisse échanger nos trucs et astuces.

 

 

 

 

 

Publicités
missproutprout

Une réflexion au sujet de « La dermatite atopique du chien/Atopic dermatitis »

Les commentaires sont fermés.