Le Bouledogue Français, un molosse au grand coeur

Je vous dévoile dans ce premier article ma passion pour cette race de chien qui me comble de bonheur depuis bientôt 4 ans.

J’ai découvert le bouledogue français alors que j’étais adolescente, c’est à dire il y a 15 ans environ.
Alors que je regardais une émission de télévision intitulée  » PLUS VITE QUE LA MUSIQUE  » sur M6, le présentateur coanimait sa chronique avec son chien, un Bouledogue Français caille prénommé Raymond.
Je me souviens avoir complètement craqué sur cette étrange créature, et d’avoir certifié à mes parents qu’un jour, j’en posséderai un. Leur réaction a été immédiate: « mais qu’est ce qu’il est vilain! »
Moi, je le trouvais beau avec ses grandes oreilles et ses yeux globuleux mais à l’époque, il ne m’aurait pas été possible d’en posséder un, tout simplement car je n’aurais pas eu le temps de m’en occuper.
Il me faudra attendre plusieurs années avant de recroiser la route du Bouledogue Français.
Alors que je suis en prépa dans le 1er arrondissement de Paris, je me lie d’amitié avec Karine, une camarade de classe, que je vois souvent arriver avec ses affaires cassées ( lunettes, trousses, sacs).
Un jour, je finis par lui demander qui est la cause des dégâts et elle m’avoue qu’elle possède un chien et plus précisément un Bouledogue Français qui est extrêmement possessif et se venge de ses amourettes en détruisant ses affaires.
Après des tonnes d’anecdotes sur Aldo (son chien) et de nombreux fous rires, elle me propose de le rencontrer.
Le coup de foudre arrivera un vendredi soir alors que nous avons passé une longue journée. Karine me prévient que son meilleur ami passe nous chercher pour aller boire un verre avec Aldo.
Je me souviens avoir craqué à la première seconde où je l’ai vu. Il ronflait sur le trottoir allongé au soleil, j’ai couru vers lui et je l’ai caressé un long moment. Je me souviendrais longtemps de cette belle soirée passée rue du Trésor et, à la fin de cette soirée, je me suis promis qu’après mes études, j’en posséderai un à mon tour.
Mon master 2 en poche, mon appartement ne me permet toujours pas de prendre un chien, il est trop petit. Je désespère un peu mais je préfère remettre cette adoption à plus tard.
Il me faudra encore attendre un déménagement et plusieurs années avant que je décide d’adopter Hermès.
Après de longues recherches, je croise sa photo sur un site internet que j’envoie à Misterproutprout qui craque à la première seconde.
Après 8h de route accompagnée de ma maman pour aller chercher Hermès, qui habite alors la Vendée, je touche enfin à mon but.
Je me souviendrais toujours de ce jour où j’ai rencontré celui qui deviendra le plus merveilleux des compagnons à quatres pattes.
Après vous avoir raconté une partie de notre histoire, je vous propose de découvrir l’origine de cette race de chien.

IMG_2869ORIGINE:

Il existe de nombreuses histoires sur les origines du Bouledogue
Français mais j’aime penser qu’il est apparu au XIXe siècle en région
parisienne après de nombreux croisements entre Dogue, Bulldog
Anglais et Ratier.
A cette époque, il est le chien favori des bouchers et autres
commerçants qui voient en lui un très bon gardien et il est aussi le
protecteur des prostitués et mauvais garçons.
Au début du XXe siècle, le bouledogue français sort des quartiers
populaires pour devenir le fidèle compagnon d’artistes comme Toulouse
Lautrec, Colette, Yves St Laurent.
Aujourd’hui cette race connait un grand succès (elle a obtenue la
huitième place des chiens les plus aimés des Français en 2013). Place méritée car le bouledogue français est charmant et très attachant.

CARACTERISTIQUES:

Ce mollossoïde à l’allure atypique est vif, musclé et puissant en raison
d’une grande ossature. Sa tête est large et carrée ce qui lui permet de
posséder une mâchoire très développée.
Ses oreilles sont grandes et portées droites, son nez est très court ce
qui favorise les problèmes respiratoires.
Ses yeux sont très souvent de couleurs foncés, plutôt grands et ronds,
voir globuleux, qui pétillent de malice.
Son poil est court, épais, brillant et selon la variété, il peut être fauve,
bringé ou caille.
Le poids d’un bouledogue doit être entre 8 et 14kg. La taille est
proportionnée à son poids, il mesure entre 25 et 35cm.

 

IMG_0920

 

CARACTERE:

Etant propriétaire d’un bouledogue français, je dois reconnaitre être
agréablement surprise par son caractère mais surtout par sa volonté de
copier l’être humain à qui il voue une véritable passion.
Si vous êtes son maître, il vous mettra sur un pied d’estale et fera tout
son possible pour vous faire plaisir, ce qui facilitera également son
apprentissage.
Mais cet amour a un prix car c’est un chien aussi possessif et qui peut se
montrer jaloux et têtu.
Le Bouledogue Français est joyeux et ne manquera pas de vous faire
sourire aussi souvent qu’il le peut. Il adore la compagnie des enfants qui
sont pour lui de parfaits partenaires de jeux mais attention à le freiner pour
éviter l’épuisement. Il est également préférable d’être vigilant quand il
est en présence de personnes fragiles car il appartient à la famille des
molosses, ce qui fait de lui un condensé de muscles qui n’a pas toujours
conscience de sa force.
Ses caractéristiques physiques ne font pas de lui un grand sportif mais il
apprécie les promenades, même si son passe temps préféré reste les
bains de soleil et les siestes blottis dans vos bras.
Mon conseil: Je recommande cette race de chien au personnes sédentaires, aux célibataires (il prendra à coeur son rôle de petit ami), aux jeunes couples avec/ou sans enfants, ayant le temps et la patience de s’occuper de son Bouledogue Français.

Source @animalblog

 

Publicités
missproutprout

6 réflexions au sujet de « Le Bouledogue Français, un molosse au grand coeur »

  1. Merci beaucoup pour ton commentaire qui est très encourageant pour la suite de notre aventure wordpress. Je te remercie aussi d’avoir lu tous les articles et je suis ravie que le blog te plaise.
    Je suis enchantée de partager mes astuces et conseils avec vous, et comme tu l’as deviné! Je suis très attachée à Hermès, comme toi & Will, nous sommes fusionnel!
    A très bientôt<3

  2. On sent cette grand complicité que tu as avec Hermès. C’est beau et touchant à la fois. On ne se rend pas compte à quel point on peut s’attacher à ces boules de poils. Will et mon meilleur ami, mon confident, mon tout. Comme je dis, il lui manque juste la parole hahah ! Je viens de lire entièrement tous tes articles et je suis complètement conquise. Tes photos sont propres et de très bonnes qualités c’est agréable. Merci pour tous ces partages. A bientôt 🙂

  3. Quelle plume ! Vraiment hâte de rencontrer cette petite boule de poil, et je suis sûre qu’il s’entendrait bien avec mon Titi Roi des Beagles !

Les commentaires sont fermés.